UNSA

UNSA

  • Zoom sur...

    Goodyear : des sanctions disproportionnées

    L’UNSA respecte la loi qui interdit de commenter les décisions de justice. Mais il est des décisions de justice qui ne peuvent passer inaperçues quand elles viennent percuter le monde syndical...

    Des militants CGT de Goodyear viennent d’être condamnés à 24 mois de prison, dont 9 ferme, après avoir séquestré des cadres de leur entreprise durant 30 heures.

    Dans cette usine qui a fini par fermer, laissant sur le carreau 1142 salariés, l’UNSA ne soutient ni la stratégie syndicale radicale qui a été déployée depuis des années, ni les méthodes qui l’ont accompagnée.

    Pour autant, elle ne peut se taire devant la sévérité disproportionnée de ce jugement sans précédent touchant des syndicalistes et qui pourrait laisser penser que, sur des actes similaires parfois, il pourrait exister deux poids et deux mesures.

    Un appel a été formé : l’UNSA souhaite que la justice s’exerce alors avec plus de discernement et d’équilibre.


  • Aide à la navigation

    Version imprimable de cet article Version imprimable

 
ACCUEIL | Plan du site | Contacts | UR-UD | Fils RSS | Mentions légales | Espace privé | Dernière mise à jour : vendredi 22 juillet 2016

Accueil  Haut  Bas  Flux RSS  Contact