UNSA

UNSA

  • Communiqués de presse

    L’UNSA publie une « boîte à outils » pour négocier la GPEC

    20 octobre 2008 - La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences est devenue objet de négociation triennale obligatoire pour les entreprises ou groupes de plus de 300 salariés, depuis la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005. L’UNSA est favorable au principe de cette négociation.

    Pour les salariés, la GPEC doit contribuer à plus de visibilité sur leurs parcours professionnels afin de satisfaire leurs aspirations, avec pour enjeux : le développement professionnel, la reconnaissance promotionnelle, l’utilisation des droits en matière de formation et la sécurisation de leur parcours professionnel.

    Pour l’entreprise, la GPEC doit être perçue comme une opportunité pour appréhender au mieux les enjeux économiques, démographiques, de professionnalisation, de visibilité des métiers concernés par les évolutions technologiques ainsi que les enjeux sociaux et environnementaux.

    La négociation sur la GPEC est techniquement complexe et syndicalement sensible parce qu’elle prend sa source dans la stratégie de l’entreprise et qu’elle présage du devenir collectif et individuel des salariés.

    Afin que cette négociation n’ait pas pour seul objectif de satisfaire à l’obligation légale de l’entreprise, sans réel débat sur la gestion prévisionnelle, l’UNSA a réalisé 10 fiches conseils à destination de ses négociateurs.

    Elles sont consultables sur le site de l’UNSA.

Facebook


  • Aide à la navigation

    Version imprimable de cet article Version imprimable

 
ACCUEIL | Plan du site | Contacts | UR-UD | Fils RSS | Mentions légales | Espace privé | Dernière mise à jour : jeudi 10 juillet 2014

Accueil  Haut  Bas  Flux RSS  Contact