UNSA

UNSA

  • AGIR AVEC L’UNSA

    Des orientations ambitieuses de la branche Famille pour une politique en direction de la jeunesse

    CNAF

    Pour l’UNSA, les orientations votées à l’unanimité du conseil d’administration de la CNAF, le 5 janvier dernier, sont positives car elles sont en adéquation avec les besoins de la jeunesse et répondent à l’investissement social nécessaire.

    Le conseil d’administration de la CNAF a défini le 5 janvier 2016, les orientations de la branche famille pour une politique ambitieuse en direction de la jeunesse alors que le contexte a beaucoup évolué : omniprésence du numérique, phénomènes de radicalisation, redistribution des responsabilités territoriales, ouverture de la prime d’activité aux jeunes âgés de moins de 25 ans, etc.

    L’UNSA estime que les jeunes font partie intégrante de la société d’aujourd’hui et sont le socle de la société de demain. Les jeunes sont les premiers porteurs des évolutions de la société et à ce titre ils véhiculent de nouvelles pratiques sociales, de nouveaux usages technologiques, de nouveaux rapports au monde du travail.

    Dans ce contexte, l’ambition de la branche Famille pour la jeunesse doit être cohérente et lisible dans ses interventions car l’engagement historique de la branche se traduisait seulement autour de la notion de « temps libre » ou d’appui aux jeunes adultes.

    La jeunesse est un projet d’avenir, une ambition pour la société de demain qui doit se traduire par une politique d’investissement social en valorisant les compétences des jeunes et en situant l’intervention sociale le plus en amont possible afin de minimiser les risques sociaux.

    Pour porter les ambitions de la branche en la matière, trois grandes orientations ont été adoptées :

    ◾ Être un citoyen engagé : accompagner les jeunes à la citoyenneté et à l’engagement dans la vie sociale. Il s’agit de favoriser l’engagement « éclairé » des jeunes en privilégiant un accompagnement éducatif. Plusieurs dispositifs ou actions existent (fonds publics et territoires, BAFA, structures d’accueils des jeunes). Cependant il est nécessaire de développer ou de renforcer l’action de la Branche notamment par une meilleure information des jeunes et des parents.

    ◾ Être autonome : soutenir les processus d’autonomisation des jeunes Pour cela la branche améliorera l’accès des jeunes adultes à ses offres visant le soutien en matière d’indépendance financière et portera des actions visant à accompagner les processus d’émancipation.

    ◾ Vivre ensemble : favoriser les liens des jeunes entre eux, avec leurs parents, avec les institutions. La question du vivre ensemble est un élément de la vie en société aussi il s’agit d’être présent à leurs côtés en les accompagnant dans les différentes étapes de socialisation et en les soutenant dans les relations aux autres jeunes, à leurs parents, aux institutions, aux professionnels de la jeunesse …

    Faire avec les jeunes, et non pour, est une démarche innovante qui les place au cœur des dispositifs. Un plan d’action sera proposé prochainement pour être expérimenté et évalué afin de prendre des mesures durables dans le cadre de la prochaine convention d’objectif et de gestion.


  • Aide à la navigation

    Version imprimable de cet article Version imprimable

 
ACCUEIL | Plan du site | Contacts | UR-UD | Fils RSS | Mentions légales | Espace privé | Dernière mise à jour : mardi 2 août 2016

Accueil  Haut  Bas  Flux RSS  Contact