UNSA

UNSA

  • Unsa-Info

    UNSA-Infos N°540

    CES : l’Europe a absolument besoin d’une nouvelle donne

    L’UNSA approuve les décisions prises par le comité exécutif de la Confédération européenne des syndicats (CES) qui s’est réuni les 1er et 2 décembre dernier.

    Le contexte monétaire et économique européen est extrêmement inquiétant. Alors qu’un plan d’aide vient d’être mis au point pour sauver l’Irlande de la faillite, les marchés financiers ne désarment pas et la pression ne se relâche pas. Ce pays est toujours dans le collimateur et d’autres proies sont déjà la cible des spéculateurs. Après la Grèce et l’Irlande, le Portugal et l’Espagne ? Les États membres sont attaqués les uns après les autres et les taux d’intérêt s’envolent ce qui justifie, selon eux, des politiques d’austérité draconiennes et injustes. Les salariés paient l’addition et partout des mouvements sociaux se développent.

    L’Europe a absolument besoin d’une nouvelle donne. A cet égard, le Comité exécutif a approuvé la proposition soumise par le secrétariat de la CES pour « Une nouvelle initiative européenne pour la dette et les investissements ». Cette proposition préconise un transfert d’une majeure partie de la dette des États membres de la zone euro à la BCE et des émissions d’obligations européennes par la BEI (Banque européenne d’investissement) pour cofinancer le Plan européen pour la relance économique. Cette proposition est inspirée du New Deal américain et du Plan Marshall. La CES doit désormais engager des discussions avec les autorités européennes.

    La CES appelle de nouveau ses affiliés à entreprendre une action concertée à midi dans chaque capitale, le 15 décembre prochain, à la veille du Conseil européen qui réunit les chefs d’État et de gouvernement.

    Cette 2ème journée d’action européenne décentralisée pour lutter contre l’austérité et revendiquer la priorité à l’emploi et à la croissance, prolonge la mobilisation très réussie du 29 septembre dernier et précède celle prévue à Budapest et dans toute l’Europe, au début du printemps, durant la présidence hongroise de l’UE. Dans le cadre de la journée du 15 décembre, l’UNSA, la CFDT, la CGT, la FSU et Solidaires ont décidé d’interpeller les décideurs politiques et économiques.

    Le comité exécutif a adopté :

    • une résolution sur la stratégie énergétique pour l’Europe pour la période 2011-2020 qui avance 20 priorités en vue du conseil énergie de l’UE ;
    • une résolution qui constitue une réponse critique de la CES à la communication de la Commission « Vers un acte pour le marché unique - Pour une économie sociale de marché hautement compétitive » ;
    • une résolution pour l’égalité de traitement et la non-discrimination pour les travailleurs migrants ;
    • une résolution pour davantage d’investissements dans l’éducation et la formation tout au long de la vie pour des emplois de qualité ;
    • une résolution sur les nanotechnologies et les nanomatériaux ; une résolution pour promouvoir des lignes directrices relatives à la coordination des négociations collectives en 2011 et défendre l’autonomie de négociation des partenaires sociaux.

    Consultez le site « l’UNSA et l’Europe » sur la page d’accueil du site UNSA

    http://europe.unsa.org/

Facebook


  • Aide à la navigation

    Version imprimable de cet article Version imprimable

 
ACCUEIL | Plan du site | Contacts | UR-UD | Fils RSS | Mentions légales | Espace privé | Dernière mise à jour : mercredi 16 avril 2014

Accueil  Haut  Bas  Flux RSS  Contact