UNSA

UNSA

  • Les Editos du Form Prof

    Une boîte à outils pour négocier la GPEC

    La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences est devenue objet de négociation dans l’entreprise depuis la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005. Si la négociation triennale ne s’impose pour le moment qu’aux entreprises d’au moins 300 salariés, toutes ont intérêt à anticiper les évolutions.

    Anticiper les évolutions, qu’elles soient économiques, technologiques, démographiques, environnementales, est déterminant pour l’activité future de l’entreprise, sa compétitivité, sa stratégie industrielle et commerciale. L’impact de ces évolutions sur les métiers, sur l’organisation du travail et sur l’emploi, n’est pas sans conséquences sur le devenir professionnel des salariés.

    Sans visibilité sur les évolutions à court et moyen termes dans l’entreprise, il n’est pas possible d’anticiper les besoins de qualification, de favoriser les progressions de carrière, ainsi que de préparer les transitions professionnelles, lorsque c’est nécessaire, en assurant la sécurisation des parcours. Sans prospective sur les métiers et leur transformation, sur l’évolution des compétences et des emplois, on ne peut valablement traiter les besoins de formation et construire un plan efficient.

    Parce qu’elle prend sa source dans la stratégie de l’entreprise et qu’elle présage du devenir collectif et individuel des salariés, la négociation sur la GPEC est techniquement complexe et syndicalement sensible. Rien d’étonnant à ce que le nombre d’accords signés à ce jour soit très limité, au regard des 47 000 entreprises auxquelles la loi fait obligation. Beaucoup d’entre elles n’ont pas encore ouvert de négociation.

    Avec un certain nombre de camarades aguerris à cette question et en s’entourant de l’expertise de nos partenaires naturels que sont CE Services et Orseu–Explicite, l’UNSA a réalisé « une boîte à outils » pour ses négociateurs. Celle-ci n’est pas un prêt à penser et à agir, ce serait contraire à notre principe d’autonomie des syndicats. Sous la forme de fiches, elle apporte des conseils sur les points les plus déterminants de la GPEC. Nous ne doutons pas que ce travail soit utile à nos militants et militantes qui s’engagent dans ce processus triennal de négociation.

    FP 73

Facebook


  • Aide à la navigation

    Version imprimable de cet article Version imprimable

 
ACCUEIL | Plan du site | Contacts | UR-UD | Fils RSS | Mentions légales | Espace privé | Dernière mise à jour : jeudi 10 juillet 2014

Accueil  Haut  Bas  Flux RSS  Contact