Boycott du Conseil commun de la Fonction publique du lundi 6 novembre

Le Conseil commun de la Fonction publique devait examiner, entre autres, des projets de décret sur la compensation de la CSG et sur la carrière des agents publics.

L’UNSA Fonction Publique a demandé au gouvernement de revoir sa position tant vis à vis du report de PPCR que sur le pouvoir d’achat.

C’est le sens de la pétition lancée fin septembre, du courrier au Premier Ministre, de la mobilisation du 10 octobre...

Ne constatant aucune évolution, les représentants de l’UNSA Fonction Publique ont décidé de ne pas siéger au CCFP du lundi 6 novembre 2017.

L’UNSA poursuit son action syndicale pour obtenir :

  •  la mise en œuvre, en 2018, du plan de revalorisation des carrières des agents publics prévue dans le protocole Parcours Professionnel Carrière et Rémunération (PPCR). Elle doit se faire sans interruption, sans que 2018 soit une année blanche.
  •  une augmentation du pouvoir d’achat des agents publics alors que la hausse de la CSG va impacter une nouvelle fois leurs revenus, s’ajoutant au gel de la valeur du point d’indice. En effet, le dispositif annoncé par le gouvernement ne compense toujours pas intégralement la hausse de 1,7% de la CSG.

A l’appel de toutes les organisations syndicales de la Fonction publique, un rassemblement militant a été organisé devant le ministère des finances.

Voir le nouveau site de l’UNSA Fonction Publique facilement consultable sur un téléphone : http://www.unsa-fp.org/

L'Unsa à votre service