Bureau National des 25 et 26 janvier 2017

Près de 150 représentants des fédérations et unions régionales de l’UNSA étaient réunis à Bagnolet les 25 et 26 janvier pour tenir le 1er Bureau National de l’année 2017.

A l’ordre du jour : situation économique et sociale, interpellation des candidats démocrates à l’élection présidentielle, intervention de Nicolas CADENE (rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité), adoption du budget 2017 et des cotisations, affiliations et développement de l’UNSA.

Luc Bérille a introduit les débats en exposant l’analyse du secrétariat national concernant la situation économique et sociale. Il a souligné la période d’incertitude que nous traversons tant au plan mondial, européen que français. En France, la période électorale n’est pas propice aux avancées en matière syndicale, toutefois, l’UNSA s’attache à assurer le suivi de la loi travail (publication des décrets), la mise en place du CPA (dans le privé comme dans le public) et du PPCR dans la Fonction Publique.
Il a regretté la faible participation aux élections TPE en pointant la responsabilité des syndicats traditionnels peu enclins à se préoccuper de ces salariés. C’est pourquoi, l’UNSA continuera de développer une offre syndicale originale pour ce secteur.

Il a également présenté un document destiné à être adressé aux principaux candidats démocrates à l’élection présidentielle. Celui-ci vise à affirmer les positions de l’UNSA et à les confronter avec les propositions des candidats en matière de démocratie sociale, stimulation de l’économie, protection sociale services publics et politique européenne.

Il a rappelé les raisons conduisant l’UNSA à ne pas s’adresser au Front National actant le fait que par ses écrits ou ses déclarations, ce parti prône les discriminations et la remise en cause des corps intermédiaires notamment les organisations syndicales.
 

Ensuite, l’intervention de Nicolas CADENE, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité, a captivé l’auditoire par la qualité de son intervention. Il a rappelé l’origine historique de ce concept et a indiqué comment faire face à sa remise en cause dans les situations les plus concrètes que chacun peut être amené à rencontrer dans différents lieux (espaces publics, espace social, entreprises...).
 
 

Puis, Jean-Marie Truffat, trésorier, a exposé le projet de budget de notre Union pour 2017. Celui-ci ainsi que le montant des cotisations pour les années à venir ont été adoptés à l’unanimité. Bien orientées en 2016, les finances de l’UNSA s’avèrent saines et, comme la loi de 2008 le prévoit, les comptes seront rendu publics après leur examen par le Conseil National de septembre prochain.

Enfin, Pascal Priou, secrétaire national chargé du développement et de la communication, a fait adopter une nouvelle liste d’affiliation marquant le développement de l’UNSA dans le secteur privé.

L'Unsa à votre service