Top départ ! (octobre 2017)

Éditorial du "Form prof" n° 160

Le 19 octobre dernier, une délégation de l’UNSA a été reçue par le Premier ministre, Édouard Philippe, accompagné de la ministre du travail, Muriel Pénicaud, et du ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, pour échanger sur la future loi visant à sécuriser les parcours professionnels.

L’UNSA a fait valoir ses positions sur les 3 volets des réformes à venir en particulier sur l’importance de l’accompagnement personnalisé, comme élément central de la dynamique vers la formation professionnelle de celles et ceux qui en ont le plus besoin, notamment les jeunes, les personnes les moins qualifiées et les chômeurs de longue durée.

Nous revendiquons la création d’un contrat unique d’alternance sécurisé et la valorisation de l’image de l’apprentissage.

Une ouverture maîtrisée de l’assurance chômage à certaines catégories d’indépendants est possible mais sans étatisation et avec des garanties de maintien des montants et de la durée des indemnités versées à tous les chômeurs.

Concernant l’ouverture de l’assurance chômage aux salariés démissionnaires, une définition de critères précis et ses conditions de durée devra encadrer ce nouveau droit afin que cela n’impacte pas négativement le système actuel.

Les discussions devraient s’achever fin janvier 2018 en vue de la présentation d’un projet de loi commun aux trois thèmes qui sera déposé avant le début du printemps 2018 pour une adoption définitive au Parlement avant la fin de l’été prochain.

La formation professionnelle est un élément central de sécurisation des parcours professionnels, au cœur des priorités de notre organisation syndicale.

Je profite de ce Form’Prof pour saluer le dynamisme de mon prédécesseur, Jean-Marie Truffat, qui a porté haut et clair le dossier de la formation professionnelle pendant 8 ans et qui se consacre désormais entièrement à son mandat de trésorier national de l’UNSA.

C’est donc à présent mon secteur Emploi-Économie et Formation Professionnelle qui traitera de façon transverse les réformes qui s’ouvrent sur les dossiers de la formation professionnelle, de l’apprentissage et l’assurance chômage.

Lors de son dernier édito, Jean-Marie avait souhaité « bon vent » à son successeur « avant une longue navigation », de mon côté je lui garde toujours une place au plus près de mon équipage.

Vanessa JEREB
Secrétaire nationale

L'Unsa à votre service