Energie et lucidité pour 2017

 
Luc Bérille, secrétaire général de l’UNSA, vous adresse ses meilleurs voeux pour 2017.

Une nouvelle année s’ouvre donc, pleine d’enjeux pour les salariés et les citoyens...
Elle prend la suite d’un 2016, marqué par beaucoup d’instabilités économiques et internationales, et, jusqu’à ses derniers jours encore, par la menace sanglante du terrorisme. Mais un 2016 qui se termine aussi sur la confirmation d’une tendance à la baisse du chômage, insuffisante, bien sûr, mais néanmoins concrète.
Acceptons-en l’augure, en souhaitant que 2017 voit ces résultats s’améliorer encore car l’emploi est bien la première des questions sociales pour l’UNSA.

2017 sera aussi une année de choix électoraux décisifs pour le pays, avec les élections présidentielle puis législatives.

Sur les dossiers revendicatifs qu’elle porte, l’UNSA ne peut s’en désintéresser.
C’est pourquoi elle interpellera les principaux candidats démocrates afin qu’ils précisent leur projet devant les citoyens qui seront appelés à les trancher.

Economie et emploi, protection sociale, services publics, démocratie sociale, défense de l’environnement, construction européenne : autant de sujets sur lesquels celles et ceux qui aspirent à gouverner le pays devront dire ce qu’ils veulent, comment ils comptent procéder et avec quelles répercussions sur notre société et son modèle social.

Rien de plus normal, au fond ? Certes. Mais rien de plus fondamental aussi, au moment où la montée des populismes et des nationalismes ouvre désormais des possibilités de bascule bien réelles vers des modes de gouvernement et de vie sociale très éloignés de nos conceptions démocratiques.

Face à de tels enjeux, chacune et chacun aura besoin de toute son énergie mais aussi de toute sa lucidité.

C’est ce qu’au nom de l’UNSA je vous souhaite pour cette année 2017, en espérant qu’elle vous permettra de combiner réussite personnelle et familiale et accomplissement professionnel.

Mais à notre organisation, l’UNSA, je souhaite aussi qu’elle affirme encore plus en 2017 son offre syndicale originale, réformiste et autonome, tant le besoin de régénération et de renouvellement du syndicalisme français est fort.

Les élections dans les très petites entreprises qui se dérouleront jusqu’au 13 janvier doivent en être l’occasion !

Bonne et heureuse année 2017 à toutes et à tous !

L'Unsa à votre service