Zoom sur la VAE et le bilan de compétences

Le congé pour validation des acquis de l’expérience donne droit à un congé pour obtenir tout ou partie d’une certification enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles. L’expérience requise est de 3 ans d’activité en rapport avec la certification. La durée du congé est limitée à 24 heures de temps de travail consécutives ou non.
Par ailleurs, le projet de loi El Khomri prévoit de modifier les conditions d’accès à la VAE (passage de 3 ans à 1 an d’expérience). Ce qui permettra d’effectuer des validations partielles de blocs de compétences.

Le Congé Bilan de Compétences donne droit à un congé pour analyser les compétences professionnelles et personnelles, aptitudes, motivations afin de définir un projet professionnel et éventuellement un projet de formation.

Le salarié en CDI doit justifier d’une ancienneté d’au moins 5 ans, consécutifs ou non, en qualité de salarié dont 12 mois dans l’entreprise.

Il faut respecter un délai de franchise de 5 ans entre 2 congés de bilan de compétence. Toutefois ce délai de franchise ne s’applique pas si le salarié a changé d’employeur. Le salarié en CDD doit justifier de 24 mois consécutifs ou non en qualité de salarié, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, sous contrat de travail à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois.


mai 2016

L'Unsa à votre service

Créer une section UNSA Télécharger
Se former TPE
UNSA-Info UNSA-Info
UNSA-Retraités Lire
Voir-écouter Nous contacter
Nos experts Acheter
CES