Plan « Grand âge et autonomie » présenté par la ministre des Solidarités et de la Santé le 30 mai

 
Le 30 mai, lors de la clôture de la réunion de la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) avec les Départements, la Ministre des Solidarités et de la santé a présenté la feuille de route du gouvernement concernant la prise en charge de la perte d’autonomie.

Celle-ci répond en partie à la colère exprimée par les personnels d’EHPAD et vise une amélioration de l’accueil dans ces établissements, avec un effort financier et une accélération du calendrier de mise en œuvre de la réforme de la tarification des soins dans les EHPAD.

Ces mesures qui portent essentiellement sur les établissements sont de nature à répondre à l’urgence comme par exemple la mise à disposition d’une infirmière de nuit mutualisée dans tous les EHPAD.

Certes ce plan a vocation à soutenir les professionnels et la qualité de vie au travail (QVT) en développant les formations du management à la QVT, en installant du matériel soulageant le travail des personnels …mais pas de revalorisation des salaires en perspective. Ces dispositions devront trouver leur traduction dans le PLFSS 2019, l’UNSA y veillera.

Cependant, ces mesures de court terme ne peuvent masquer l’impérieuse nécessité d’un plan d’ensemble tant au niveau de l’accompagnement du vieillissement, du financement que de la gouvernance. Il s’agit bien d’un problème sociétal auquel notre pays doit répondre en mettant en œuvre des réformes conséquentes afin de donner au secteur les moyens nécessaires pour permettre aux professionnels d’accompagner les personnes âgées avec humanité et dignité.

L’UNSA prendra toute sa part dans la concertation.

L'Unsa à votre service