Mobilisation des 15 et 16 juin

Des initiatives sont organisées partout en France, notamment ce week-end.
Vous trouverez ci-dessous le tract national intersyndical avec un accès à du matériel (affiche interactive, bannières pour les réseaux sociaux, ...).



L’UNSA se mobilise contre la haine et l’extrême droite

Après le choc des européennes et la dissolution, l’UNSA dans la suite de sa première déclaration, appelle ses militantes et militants, ses adhérentes et adhérents à se mobiliser dans les 3 prochaines semaines, tous les jours, pour le social et la démocratie et contre la haine et l’extrême droite.



Après le choc des Européennes, reprendre la bataille sociale et démocratique

On avait beau s’y attendre, c’est un choc ! Les populistes font un score historique en Europe comme en France. Parmi eux, l’extrême droite frôle même les 40% dans notre pays. Les Humanistes et les Démocrates n’ont d’autres choix que de se remettre en question et de s’organiser dans l’unité la plus large pour porter une autre espérance que celle des passions tristes et souvent haineuses.





Arrêts maladie : « Touche pas à mes IJ ! »

Dans son rapport sur l’application des lois de financement de la Sécurité sociale, la Cour des comptes s’attaque une nouvelle fois aux dépenses relatives aux arrêts de travail. L’UNSA refuse toute régression en matière d’indemnisation et recommande de travailler d’abord sur l’amélioration des recettes de l’Assurance maladie.


Constitutionnalisons la Sécurité sociale !

Laurent Escure, Secrétaire général de l’UNSA est signataire pour l’UNSA, avec la CFDT, la CGT, et la FSU d’une tribune pour soutenir « l’initiative de faire entrer la Sécurité sociale dans la Constitution avec ses principes fondateurs. »


Dialogue social dans les TPE en 2022

Sans surprise, les résultats de la récente étude de la Dares sur le dialogue social dans les très petites entreprises (TPE) en 2022 montrent que 15% des directions seulement associent les salariés aux prises de décisions sur les salaires. Sur d’autres thèmes, elles sont plus nombreuses à les associer.


Retour des otages et cessez le feu immédiat : deux préalables à la paix

Rien ne peut justifier les actions terroristes du Hamas du 7 octobre 2023. Elles ont provoqué la mort de 1200 personnes, essentiellement des civils, au seul motif qu’ils étaient juifs. Elles sont la preuve que cette organisation terroriste ne cherche en rien la paix entre la Palestine et Israël.
Le droit légitime d’Israël à se défendre ne peut, là non plus, justifier la folle politique menée par Benjamin Netanyahou dans la bande de Gaza.


Arrêts de travail : l’UNSA conteste le remède de la Cour des comptes

Dans son tout récent rapport sur l’organisation territoriale des soins de premier recours, la Cour des comptes propose d’instaurer un délai de carence d’un ou deux jours non indemnisable pour les arrêts de travail de très courte durée. L’UNSA s’oppose à cette préconisation qui fait porter un risque sur la santé des travailleurs et ne résout en rien le problème persistant de l’accès aux soins dans notre pays.









La « solidarité à la source » est-elle possible ?

Pour faciliter l’accès aux droits, l’UNSA propose de passer du droit quérable à une logique de droits automatiques. Cela pourrait permettre de limiter fortement le non recours à ces droits sociaux qui s’élève aujourd’hui à plus de 30% pour le seul RSA. C’est ce qu’envisage le gouvernement pour le RSA et la prime pour l’activité (PPA).


Projet de loi sur la fin de vie : « l’aide à mourir constitue le soin ultime »

Le projet de loi sur la fin de vie doit être examiné en Conseil des ministres ce mercredi 10 avril. Les signataires du « Pacte progressiste pour la fin de vie », dont l’UNSA est membre, demandent dans une tribune publiée, ce jour, par le journal « Le Monde », que soit retirée du projet de loi la condition de « pronostic vital engagé » pour bénéficier d’un suicide assisté, sous peine de rompre la promesse républicaine d’égalité.


Taxe « lapin » : un nouveau leurre qui ne règlera pas le problème de l’accès aux soins

Alors que l’accès aux soins est une priorité pour les français, le gouvernement annonce la création d’une taxe de 5 euros pour les rendez-vous médicaux qui ne seraient pas annulés ou décommandés 24 heures à l’avance. Pour l’UNSA ce n’est pas en punissant les malades qu’on va garantir un accès aux soins à toutes et tous et ce quel que soit leur lieu de résidence ou leur situation.


L’UNSA refuse la stigmatisation des malades

Alors que le gouvernement cherche partout où faire des économies, la piste visant à revoir la prise en charge des arrêts maladie revient dans l’actualité. L’UNSA y est totalement opposée. Non seulement cette piste stigmatise les malades, mais elle met aussi en péril leur santé.




Besoins et financements liés à la perte d’autonomie : le CESE adopte un avis ambitieux

Le CESE a adopté ce mardi un avis attendu sur la perte d’autonomie. Martine Vignau, secrétaire nationale et présidente du groupe UNSA au CESE, en était la rapporteure. Cet avis traite de la question du vieillissement de la population et des choix qui doivent en découler. La balle est désormais dans le camp du gouvernement qui ne cesse de reporter l’adoption d’une grande loi sur cette question.
 
 






Dialogue social : simplifier n’est pas dégrader

Le récent rapport de 5 parlementaires « Rendre des heures aux français » vise à simplifier la vie des entreprises mais propose de restreindre dans le même temps les garanties des salariés et leurs droits à être défendus et représentés en diminuant les obligations des entreprises en matière sociale. Pour l’UNSA, dégrader le dialogue social n’est en rien une solution.


IVG dans la Constitution : une bonne nouvelle !

Les sénateurs ont voté, mercredi 28 février, l’inscription dans la Constitution de « la liberté garantie » des femmes « d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse ». L’UNSA revendiquait cette avancée pour que ce droit fondamental ne puisse être remis en cause en France.



L’UNSA condamne les coupes budgétaires

À la surprise générale, le ministre de l’Économie et des Finances a annoncé hier 10 milliards d’économies immédiates. L’UNSA réprouve cette annonce qui touche tous les secteurs et notamment celui de la santé.


Un nouvel élan pour le dialogue social européen ?

Le 31 janvier dernier, les partenaires sociaux européens, la Commission européenne et la présidence belge du Conseil se sont réunis à Bruxelles au Château de Val Duchesse pour décider une nouvelle fois du sort du dialogue social européen. La réunion s’est clôturée par la signature d’une « déclaration tripartite pour un dialogue social européen fructueux ». Les parties prenantes s’engagent à faire front commun pour relever les principaux défis auxquels les économies et les marchés du travail de l’Union Européenne sont actuellement confrontés.



8 mars, journée internationale des droits des femmes : exigeons l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes !

Les 8 organisations syndicales UNSA, CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Solidaires et FSU signent un texte commun pour porter leurs exigences.
En France, comme dans d’autres pays du monde, les attaques se multiplient contre les droits des femmes et les inégalités au travail perdurent. Depuis 50 ans les lois se succèdent et ne sont toujours pas pleinement respectées.
C’est un enjeu de justice sociale majeur qu’il faut faire aboutir, ici et maintenant.


Conditions de travail : l’UNSA à l’écoute des travailleurs

L’indice UNSA du moral des salariés est une étude réalisée du 22 au 28 janvier 2024 par Cluster17 auprès d’un échantillon de 3 199 salariés français en activité, représentatif de la population active française. L’occasion pour l’UNSA de se pencher aussi sur les conditions de travail et de rappeler ses attentes en la matière.


Maltraitance des jeunes enfants : améliorer les circuits d’information

Suite au rapport de l’IGAS sur la qualité d’accueil et la prévention de la maltraitance dans les crèches, le gouvernement a fait adopter plusieurs dispositions législatives destinées à y remédier. Il a aussi confié à Florence Dabin, présidente du Conseil départemental du Maine-et-Loire, une mission sur les circuits de signalement des maltraitances. Auditionnée à cette occasion, l’UNSA a avancé plusieurs propositions.


Voir-Écouter

Une jeunesse désengagée ? Le 26 septembre dernier Adélaïde Zulfikarpasic directrice de BVA Opinion, experte associée à la Fondation Jean Jaurès, co-auteure de "Les Français sur le fil de l’engagement" (éd.de l’Aube, 2022) est intervenue à (...)


Discours de politique générale : l’UNSA circonspecte sur les annonces en matière de santé

Aide médicale d’Etat (AME), accès aux soins sur l’ensemble du territoire, nombre de professionnels de santé, taxe « lapin » ou encore santé mentale sont autant de thèmes qui ont été abordés par le Premier ministre lors de son discours de politique générale devant le Parlement le 31 janvier. Un inventaire à la Prévert complété par quelques mesures qui, pour l’UNSA, ne répondent pas aux enjeux présents et à venir.


Augmentation des franchises médicales et des participations forfaitaires : l’UNSA vote contre au Conseil de l’Assurance maladie

Tandis que le pouvoir d’achat d’une majorité de la population ne cesse de se dégrader, le gouvernement a rédigé un projet de décret visant à doubler le montant des franchises médicales et des participations forfaitaires restant à la charge des malades et non pris en charge par les complémentaires santé. L’UNSA condamne ce projet, dénonce la stigmatisation des malades et la double peine qui leur est imposée et exprime ses craintes pour les années à venir.


Le Gouvernement s’attaque une nouvelle fois aux retraites

Alors que le passage en force sur la réforme des retraites a laissé des traces, le Premier ministre et son gouvernement semblent décidés à s’attaquer aux plus précaires. L’UNSA s’oppose à la précarisation des plus fragiles et s’étonne de voir apparaitre une nouvelle mesure « retraite » quelques mois seulement après la promulgation d’une réforme particulièrement injuste pour les travailleurs.




Baisse de la natalité : répondre efficacement

Le bilan démographique 2023 récemment publié par l’INSEE montre une nouvelle chute de la natalité en France. Pour l’UNSA, plusieurs réponses s’imposent : agir pour un véritable service public de la petite enfance, augmenter les prestations offertes aux familles, lutter contre les inégalités entre les femmes et les hommes et garantir une meilleure articulation entre vie familiale et vie professionnelle.


Marchons contre la loi immigration

Le dimanche 21 janvier nous appelons à manifester dans notre diversité notre attachement à la devise de la République : « Liberté, égalité, fraternité. »

Laurent Escure, au nom de l’UNSA, a signé l’appel des 201 personnalités contre la loi "asile immigration" récemment adoptée.
Dénonçant les marchands de haine et les mécaniques de division sans fin de notre société, cet appel réunit des personnalités de tous milieux et appelle à manifester notre attachement à la devise de la République.



Paris 2024 : la France sur le podium du dialogue social ?

Nous sommes aujourd’hui à moins de 200 jours des Jeux olympiques de Paris 2024.
Cet événement planétaire se déroulera à Paris et dans de nombreux territoires. Il sera un moment important pour notre pays.
Son organisation nécessite, depuis déjà longtemps, la mobilisation d’un grand nombre de salariés, du privé comme du public.


Pouvoir d’achat : revalorisons les prestations sociales et familiales

Le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) a publié en décembre dernier un rapport montrant les effets de l’inflation sur le pouvoir d’achat des familles. Il démontre notamment que le mécanisme de revalorisation des prestations sociales et familiales n’est pas adapté aux périodes de forte inflation et propose une revalorisation en 2024.





Loi « immigration » : discriminations, chasse aux droits sociaux et trappe à pauvreté !

La politique et le syndicalisme ont ceci de commun qu’ils se font avec des valeurs et des principes, et que, dès lors qu’ils sont transgressés, trahis, la porte est alors ouverte vers les pires dérives. C’est pour parer à ces dérives que l’UNSA s’est dotée, depuis longtemps, d’une charte des valeurs. La charte des valeurs de la République, elle, est commune à tous les résidents sur le sol français, traduite dans la Constitution.



L’UNSA plaide pour une meilleure prise en compte des maladies chroniques au travail

Dans son rapport annuel sur les discriminations au travail, le défenseur des droits aborde cette année la conciliation entre maladies chroniques et travail (1) . Pour lutter contre les discriminations qui découlent de ces situations, pour une réelle inclusion et pour une amélioration des conditions de travail pour toutes et tous, l’UNSA plaide pour une meilleure prise en compte du vécu professionnel des travailleurs porteurs de maladies chroniques.


Pour une directive européenne ambitieuse sur le devoir de vigilance

Le projet de directive européenne sur un devoir de vigilance des entreprises arrive dans les dernières phases de négociation. Ce texte, pourtant fortement soutenu par la présidence française du Conseil de l’Union européenne en 2022, pourrait ne pas tenir ses promesses et moins protéger les droits des travailleurs et l’environnement que prévu.



Manifestation contre l’austérité mardi 12 décembre à Bruxelles

Après une forte mobilisation le 13 octobre à Paris, des milliers de travailleurs et travailleuses de toute l’Europe manifesteront à Bruxelles, au plus proche des institutions européennes, pour rappeler leur opposition au retour de l’austérité en Europe. Pour rappel, les règles du pacte de stabilité et de croissance ont été suspendues au moment du Covid et la clause dérogatoire prend fin officiellement le 31 décembre 2023.


L’UNSA demande des garanties d’accès au DUERP

La loi du 2 août 2021 pour renforcer la prévention en santé au travail prévoit une obligation pour les employeurs de déposer leur DUERP sur un portail numérique. Cependant, des « difficultés » liées à la mise en œuvre opérationnelle semblent remettre en cause cette disposition. L’UNSA demande des garanties afin que les travailleurs puissent faire valoir leurs droits.


AME : un nouveau rapport confirme son utilité

Depuis des années, l’UNSA dénonce les tentatives de démantèlement de l’Aide Médicale d’État (AME) à laquelle peuvent prétendre - sous conditions - les étrangers en situation irrégulière sur le territoire français. Un nouveau et énième rapport, commandé par la Première ministre, vient confirmer l’utilité de ce dispositif pourtant maintes fois remis en cause.






Taxe « lapin » : l’UNSA attend plutôt des mesures contre les déserts médicaux

Le Sénat vient de voter un amendement au projet de loi de financement pour la Sécurité sociale 2024 visant à pénaliser les assurés qui n’honorent pas leurs rendez-vous médicaux. L’UNSA s’interroge sur une telle mesure et demande à tout le moins qu’elle soit renvoyée vers la négociation conventionnelle avec les médecins libéraux et vers un avis du Conseil de la CNAM.



Social, paix et démocratie

Près d’un mois plus tard, nous restons sous la sidération de l’assassinat de Dominique Bernard, de l’attaque barbare du Hamas du 7 octobre, et du décompte macabre des milliers de morts civils que les terroristes du Hamas ont déclenché, entrainant la campagne militaire d’Israël qui touche lourdement les populations de Gaza.



En finir avec les inégalités au travail !

C’est à partir du 6 novembre 2023, selon la lettre d’information féministe « Les Glorieuses », que les femmes travaillent gratuitement jusqu’à la fin 2023 si l’on tient compte des inégalités de salaire entre les femmes et les hommes. L’UNSA estime qu’il faut accélérer la mise en place de mesures pour faire de l’égalité professionnelle une réalité et réduire ces inégalités salariales.



Fin de vie, le temps est venu pour une loi

En 2016, la loi Claeys – Léonetti fixait en partie le cadre règlementaire de la fin de vie. Elle mettait l’accent sur le droit pour chacun et chacune de bénéficier de soins palliatifs et d’un accompagnement approprié par la prise en compte de la volonté de la personne consignée dans les directives anticipées.


Protection de l’enfance : un sursaut s’impose

Environ 380 000 enfants et jeunes sont suivis ou confiés à l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Ce chiffre, en augmentation chaque année, associé aux pénuries de professionnels dans le secteur, met en péril la qualité de l’accompagnement des enfants et des jeunes.




Attaque contre Israël : l’UNSA contre le terrorisme et pour la paix

Il faut dire les mots : c’est une attaque perpétrée par une organisation terroriste massacrant des civils innocents, des familles entières, des personnes âgées, des femmes, des enfants, des bébés. Elle est la marque de la barbarie. C’est une attaque terroriste et le dire c’est affirmer l’humanité contre la barbarie.




Plan pour les aidants : des mesures minimalistes

A l’occasion de la journée nationale des aidants, le 6 octobre, la ministre des solidarités et des familles a annoncé des mesures -que l’UNSA juge insuffisantes- visant à soulager des personnes qui exercent pourtant un rôle si important dans notre société.



Agirc-Arrco : la priorité est de revaloriser les pensions de retraite complémentaire.

Alors que la dernière séance de négociations sur l’Agirc-Arrco s’ouvre ce mercredi 4 octobre, l’UNSA tient à réaffirmer ses revendications.

Si pour l’UNSA l’équilibre du régime doit être assuré, la préservation du pouvoir d’achat des retraités et des salariés est une priorité.

Elle réaffirme que l’indexation des pensions complémentaires doit être calquée sur l’inflation.






Mayotte : il n’y a plus d’eau au robinet !

La crise de l’eau s’aggrave à Mayotte et on ne réalise pas l’ampleur de la situation dramatique de ce département français.
Sécheresse importante, infrastructures datées et non remises en état, le quotidien des Mahorais tourne au calvaire.
La pénurie d’eau est telle que des mesures de restriction très dures sont mises en place.



Pacte des solidarités : un remake de la stratégie précédente

Après neuf mois d’attente et plusieurs reports, le gouvernement a enfin présenté lundi 18 septembre son Pacte des solidarités. Il est présenté dans un contexte où la pauvreté touche 9,2 millions de personnes, soit près de 15% de la population selon l’INSEE. Des milliers de personnes tentent d’appeler chaque soir le 115 sans se voir proposer de solutions d’hébergement et 2 000 enfants dormaient dans la rue cet été.




Séisme au Maroc- Solidarité et Fraternité

Le terrible tremblement de terre qui a frappé le Maroc dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 septembre 2023 a déjà fait des milliers de morts et de blessés.

Solidarité Laïque a lancé un appel à dons d’urgence. Les fonds collectés permettront d’apporter une aide d’urgence sur le terrain (abris, aide alimentaire, kits d’hygiène et de soins, etc.).
Pour participer : Solidarité Laïque


Crèches : lutter contre les maltraitances est une priorité

Deux livres viennent de paraitre sur les dérives dans les crèches du secteur privé lucratif. Ils s’ajoutent au rapport de l’IGAS sur la qualité de l’accueil et la prévention de la maltraitance dans ces établissements, qui pointait plus largement de graves problèmes dans l’ensemble du secteur. L’UNSA rappelle les constats et propositions exprimés au moment de la publication du rapport, en mars dernier. Elles restent plus que jamais d’actualité.


Solidarité à la source, petite enfance : l’UNSA interpelle la nouvelle ministre des solidarités et des familles.

Ce mardi 4 septembre Aurore Bergé, ministre des solidarités et des familles a rencontré les membres du comité de filière petite enfance puis le conseil d’administration de la CNAF. Ce fût l’occasion pour l’UNSA de l’interpeler sur plusieurs dossiers importants tels que la mise en place de la solidarité à la source et le déploiement du service public de la petite enfance.





Le projet de loi pour le plein emploi ne répond pas aux enjeux

Le 12 juillet dernier, le Sénat a adopté une version amendée du projet de loi pour le plein emploi durcissant les obligations et les sanctions pour les bénéficiaires du RSA. La nouvelle mouture du texte prévoit désormais une obligation de réaliser 15 à 20h d’activités par semaine sous peine de sanction.


Assurance maladie : des pistes intéressantes pour la santé

Comme chaque année, l’assurance maladie a publié son rapport « charges et produits ». L’UNSA a identifié plusieurs pistes intéressantes qui devraient être reprises dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). Toutefois, on peut regretter que les solutions avancées soit particulièrement frileuses concernant l’amélioration de l’accès aux soins.




Appel aux rassemblements pour la paix civile.

L’UNSA invite toutes ses structures, ses militants et ses militantes à participer aux initiatives, notamment les rassemblements devant les mairies, appelant au retour au calme, à la paix civile et à la justice.
 
 
 





#SQVCT 2023 : faut-il exiger le retour des CHSCT ?

Cette année, la semaine pour la qualité de vie et des conditions de travail se déroule du 19 au 23 juin. Elle a pour thème les transitions et le travail. Pour l’UNSA, la question des moyens alloués aux représentants du personnel pour garantir la bonne santé au travail, la qualité de vie et des conditions de travail depuis la fin des CHSCT doit être rapidement reposée.


L’UNSA opposée à la baisse de remboursement des soins dentaires

L’UNSA apprend ce jour dans la presse que le gouvernement et la Direction de la Sécurité sociale (DSS) prévoiraient de baisser le remboursement de la part Sécurité sociale sur les soins dentaires de 70% à 60%. A ce stade, notre organisation syndicale condamne cette décision qui aurait forcément un impact sur les assurés sociaux.


Communiqué intersyndical du 15 juin 2023

Continuons à agir !

Après 6 mois de grèves, d’une mobilisation historique par sa durée et par l’ampleur des manifestations, l’exécutif a décidé d’imposer sa réforme des retraites en empêchant une nouvelle fois les parlementaires de voter. Ce nouveau déni de démocratie, les nombreux passages en force, malgré le rejet massif de la population laisseront des traces profondes. Hier encore, le conseil de l’Europe s’est interrogé sur l’ingérence significative de l’exécutif suite à l’utilisation en France de l’article 49.3.


Déserts médicaux : l’UNSA déplore une occasion manquée

Lors de son congrès réuni à Dijon début juin, l’UNSA réaffirmait la nécessité d’assurer à tout citoyen le droit d’accéder à des soins de qualité et de proximité quel que soit son lieu de résidence. Un amendement transpartisan à la proposition de loi Valletoux sur l’accès aux soins répondait enfin à notre revendication. Mais, une fois encore, l’Assemblée nationale a rejeté cette proposition.


Qualité de vie au travail : une semaine 2023 axée sur les transitions

La semaine annuelle pour la qualité de vie et des conditions de travail (QVCT) se déroule du 19 au 23 juin. Cette année, elle a pour thème « Transitions et travail, on en parle ? ». Pour l’UNSA, c’est une nouvelle fois l’occasion de remettre la santé, la qualité de vie et des conditions de travail au cœur du dialogue social.


Accord sur la branche AT-MP : vers plus de prévention au travail ?

Après des mois de négociations, les partenaires sociaux ont abouti à un accord national interprofessionnel (ANI) visant notamment à mettre en œuvre une politique de prévention au travail ambitieuse et une amélioration de la réparation des accidents du travail et maladies professionnelles (AT-MP). L’UNSA approuve globalement la philosophie de ce texte, qui doit selon nous permettre d’avancer sur l’amélioration de la santé, des conditions et de la qualité de vie au travail.



Visuels 6 juin

Le 6 juin à deux jours du vote de la loi LIOT à l’assemblée nationale, grande journée de mobilisation pour le retrait de la réforme des retraites.
Retrouvez les différents visuels et outils.
À utiliser sans modération !



Avant le 6 juin : interpellez votre député !

Pour l’UNSA -comme pour l’intersyndicale-, il est indispensable que la représentation nationale puisse s’exprimer sur la proposition de loi LIOT visant à faire abroger la réforme des retraites. En attendant la grande journée de mobilisation du 6 juin, interpellez votre député !




Fin de carrière des séniors : sommes-nous tous égaux ?

Un rapport récemment publié par France Stratégie le confirme : nous ne sommes pas tous égaux pour nous maintenir dans l’emploi jusqu’à l’âge de départ en retraite. L’UNSA l’a répété ces derniers mois, la loi repoussant l’âge de départ en retraite va encore aggraver ces inégalités.



Le 9 mai, pour une Europe sociale forte !

« L’Europe se fera d’abord par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait », déclarait Robert Schuman le 9 mai 1950. Ce propos visionnaire de celui qui est considéré comme le « père » de l’Europe est plus que jamais d’actualité.
L’UNSA réaffirme le besoin d’une Europe sociale forte.





Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail

La journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail le 28 avril mettra en avant le droit fondamental pour les travailleurs du monde entier à pouvoir travailler dans un environnement sûr et sain.
L’UNSA mobilisée sur la question de la santé, de la qualité de vie et des conditions de travail propose des outils pour mettre en avant ses revendications.


Réforme des retraites : une loi injuste et injustifiée promulguée

Le Conseil constitutionnel a validé le 15 avril dernier, l’essentiel de la réforme des retraites.
La loi, promulguée dans la foulée par le président de la République, recule à partir du 1er septembre 2023, l’âge de départ à la retraite à 64 ans, et augmente de façon plus rapide le nombre de trimestres nécessaires pour bénéficier d’une retraite à taux plein.




Réforme des retraites : « le gouvernement n’a pas d’autre choix que de retirer la réforme »

Intervention de Dominique Corona secrétaire général adjoint, chargé du dossier des retraites lors de la manifestation parisienne du 6 avril.


Réforme des retraites : mobilisation du 6 avril

Vidéo de la manifestation du 6 avril 2023 dans le cortège parisien de l’UNSA.

Intervention de Pauline Laby-Le-Clercq, Secrétaire régionale UNSA Île-de-France.


Réformes des retraites : mobilisation du 28 mars

Retour sur la 10ème journée de mobilisation intersyndicale, le mardi 28 mars.

Images du cortège UNSA à Paris, avec les interventions des militantes et militants UNSA qui réaffirment leur opposition au projet de réforme des retraites.


Réactions de l’UNSA suite à l’allocution du président de la République

Dominique Corona Secrétaire général adjoint de l’UNSA s’est exprimé sur France inter suite à l’allocution du président de la République sur la réforme des retraites.
Encore du "verbiage inutile", demain jeudi 23 mars tous mobilisés pour manifester contre cette réforme !

Dominique Corona - FranceInter - 22 mars 2023

Semaine nationale de la petite enfance

Ce 18 mars s’ouvre la semaine nationale de la petite enfance. A cette occasion, l’UNSA rappelle l’importance de créer un véritable service public chargé de cette politique publique afin de répondre aux besoins de toutes les familles.


Réforme des retraites : pour le retrait on continue

Le gouvernement a activé le 49.3 pour faire passer son projet de réforme des retraites en force.
Face à ce déni de démocratie, l’intersyndicale appelle à des rassemblements partout en France ce week-end et à une grande journée de mobilisation jeudi 23 mars.


Visuels 23 mars

Après le coup de force du gouvernement on continue le 23 mars !
Ci-dessous les différents visuels et outils contre la réforme des retraites d’E. Borne.
À utiliser sans modération !







Visuels 15 mars

Ni un jour, ni un mois, ni un an de plus !

On continue pour gagner ! Tous dans la rue le 15 mars !

Ci-dessous les différents visuels et outils contre la réforme des retraites d’E. Borne.

À utiliser sans modération !


Des pistes pour un futur service public de la petite enfance

Le Haut Conseil de la famille, de l’enfance et de l’âge (HCFEA) a adopté le 7 mars deux rapports. Le premier dresse un état des lieux des modes d’accueil pour les moins de 3 anset le second formule des propositions pour le futur service public de la petite enfance. L’UNSA y a exprimé ses propositions sur un sujet essentiel pour l’égalité hommes/femmes et la conciliation vie familiale – vie professionnelle.






Projet de réforme des retraites et 8 mars

L’intersyndicale a publié un communiqué s’intitulant : « Nous exigeons le retrait du projet de réforme des retraites qui pénalise particulièrement les femmes ».

Ce texte appelle les « travailleuses et travailleurs à se saisir du 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, pour dénoncer partout l’injustice sociale majeure de cette réforme des retraites envers les femmes ».



Les médecins sont-ils trop gourmands ?

Revalorisation de la consultation d’1,50€, hausse de la rémunération « forfait médecin traitant » de 15%, hausse des tarifs des actes cliniques, aide pérenne pour l’embauche d’un.e assitant.e médical.e, prise en charge par l’Assurance maladie (21 000 €/an), etc.
Les syndicats de médecins vont-ils trop loin en refusant l’accord qui leur est proposé ? Pour l’UNSA, la réponse est clairement oui, et malheureusement, ce sont encore les assurés sociaux et les patients qui en subissent les conséquences.


Intervention de Rachel Silvera

Le 14 février 2023 Rachel Silvera économiste, maîtresse de conférence à l’Université Paris – Nanterre, co-directrice du MAGE ) ; spécialiste des questions d’égalité professionnelle est intervenue à l’UNSA pour échanger sur les inégalités de salaires et de retraites entre les femmes et les hommes.


Ensemble, le 7 mars, mettons la France à l’arrêt !

Les organisations syndicales et de jeunesse saluent la mobilisation de ces millions de travailleurs.euses, jeunes, retraité.e.s qui, depuis le 19 janvier, expriment leur opposition à cette réforme des retraites. Ils et elles sont déterminé.e.s à empêcher le recul de l’âge légal à 64 ans et l’allongement du nombre de trimestres, ce qui aurait pour effet de faire aussi baisser plus rapidement leurs pensions.


Les visuels pour le 7 mars

Ni un jour, ni un mois, ni un an de plus !

On continue ! Le 7 mars on met la France à l’arrêt !

Ci-dessous les différents visuels et outils contre la réforme des retraites d’E. Borne.

À utiliser sans modération !


Visuels 16 février

Ni un jour, ni un mois, ni un an de plus !

On continue ! Tous dans la rue le 16 février !

Ci-dessous les différents visuels et outils contre la réforme des retraites d’E. Borne.

À utiliser sans modération !



Retraites : signez la pétition pour le retrait de la réforme !

L’UNSA et l’intersyndicale continuent à appeler les travailleurs et l’ensemble des citoyens à signer la pétition (on approche le million de signataires !) contre le projet de réforme injuste et brutal du gouvernement.
Report de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans, accélération de l’augmentation de la durée de cotisation, martelons que nous refusons cette double peine !





La réforme des retraites : parole de salarié·es
La réforme des retraites : parole de salarié·es

Réforme des retraites : l’UNSA interpelle les députés

Alors que le projet de réforme des retraites arrive à l’Assemblée nationale, l’UNSA se mobilise pour interpeller les députés. Opposée au recul de l’âge de départ et à l’accélération de la durée de cotisation, l’UNSA le réaffirme, il existe d’autres solutions.





L’"essentiel de l’éco"de janvier est paru !

Le secteur Economie-Emploi-Formation-Professionnelle propose chaque mois un outil : « L’essentiel de l’éco », tableau de bord économique avec une synthèse des chiffres et données utiles pour appréhender les problématiques économiques et sociales.
Pour aller plus loin, les annexes de l’essentiel de l’éco présentent des éléments plus détaillés et des définitions.
A lire l’"essentiel de l’éco" de janvier .



Le projet de loi décrypté en quelques questions simples

Ce premier décryptage du projet de réforme des retraites et les réactions de l’UNSA ont pour but de vous aider à comprendre les conséquences de ce projet sur les salariées et agents de la fonction publique
Pour faciliter la lecture, nous l’avons construit à partir des propositions du gouvernement complétées parfois de la position de l’UNSA.



Dominique Corona sur FranceInfo TV mercredi 11 janvier

Retrouvez l’interview de Dominique Corona dans le "fil Info" de France info TV, le 11 janvier 2023

Dominique Corona - FranceInfo TV - 11 janvier 2023

Dominique Corona sur FranceInfo Radio mercredi 11 janvier
Dominique Corona sur FranceInfo Radio mercredi 11 janvier


Michaël Zemmour invité à l’UNSA

Le 6 décembre dernier Michaël Zemmour, enseignant-chercheur à l’Université Paris 1 et chercheur associé à Sciences Po, est intervenu à l’UNSA pour débattre de la réforme des retraites voulue par le Gouvernement.

Retrouvez son analyse et celle de l’UNSA sur le projet de réforme, ses conséquences prévisibles ainsi que les solutions alternatives.

Intervention Michaël Zemmour

Laurent ESCURE sur France Info TV

Le Secrétaire Général de l’UNSA sur les dossiers d’actualité.

Laurent Escure - FranceInfo TV - 5 janvier 2023

Retraites : Rencontre avec la Première ministre le 4 janvier 2023

Laurent Escure, secrétaire général, donne la position de l’UNSA sur le perron de Matignon.

Laurent Escure - BFMTV - 4 janvier 2023

Vœux aux acteurs de la santé : des années à venir encore difficiles

Lors de ses vœux aux acteurs de la santé, le Président de la République a reposé le 6 janvier dernier un état des lieux connu de tous. Et s’il a réaffirmé que des solutions existent pour améliorer notre système de santé, il a admis qu’elles n’auront d’effets que dans plusieurs années.
L’UNSA salue quelques propositions concrètes mais demeure inquiète tant pour les patients que pour les personnels de santé.


"L’essentiel de l’éco" Décembre 2022

Le secteur Économie-Emploi-Formation Professionnelle propose chaque mois un outil : « L’essentiel de l’éco », tableau de bord économique avec une synthèse des chiffres et données utiles pour appréhender les problématiques économiques et sociales.

Pour aller plus loin, les annexes de "L’essentiel de l’éco" présentent des éléments plus détaillés et des définitions.




La réponse de l’UNSA à la réforme des retraites
La réponse de l’UNSA à la réforme des retraites




Le DUERP moyen de prévention des risques professionnels

Le Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) est un dispositif utile dans cette période de basses températures. Il est d’autant plus nécessaire de vérifier qu’il est à jour et que des actions de prévention sont prévues, dans le secteur public comme dans le privé.



L’UNSA le syndicat qui monte !

À chaque élection, l’UNSA progresse.
C’est le cas à la Fonction publique d’État avec une hausse nette.
L’UNSA progresse également dans la Fonction publique Hospitalière. Et nous sommes dans l’attente des résultats pour la Fonction publique Territoriale.


Du 1er au 8 décembre, dans la Fonction Publique, je vote et fais voter UNSA
Je vote et je fais voter UNSA !


Public, Privé, je vote UNSA !

Réseaux sociaux, spots radios, annonces presse, pub TV, l’UNSA s’affiche partout.

Expression directe - Allo patron ?





Réforme des retraites : l’UNSA rappelle ses priorités

La concertation sur la réforme des retraites s’est poursuivie le 15 novembre. Au menu de ce deuxième cycle, « l’équité et la justice sociale ». L’UNSA a rappelé ses propositions, notamment sur l’égalité femmes/hommes, le minimum des pensions et les régimes spéciaux.


25 novembre, journée pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes : l’UNSA mobilisée

Les manifestations du sexisme au travail sont multiformes et passent souvent inaperçues. L’UNSA s’engage en sensibilisant ses adhérentes et adhérents à cette problématique, notamment à travers des formations. Elle milite pour une tolérance zéro à l’égard de la violence et du harcèlement dans nos syndicats, dans les entreprises et dans la société.


L’UNSA aux côtés des agents pour un service public de qualité
L’UNSA aux côtés des agents pour un service public de qualité



Emploi des séniors et usure professionnelle : l’UNSA avance ses propositions.

La concertation sur la réforme des retraites a débuté ce vendredi 14 octobre avec la question de « l’emploi des séniors et la prévention de l’usure professionnelle. » L’UNSA présente à cette réunion bilatérale a défendu ses propositions. Elle a également rappelé qu’un sénior sur deux n’est plus en emploi au moment de liquider sa retraite. Il convient d’agir urgemment et cela passe par plusieurs axes.



Le pouvoir d’achat, préoccupation prioritaire des Français

La dixième vague de l’enquête « Fractures françaises », menée par la Fondation Jean-Jaurès, Ipsos-Sopra Steria, Le Monde et le Cevipof, a été rendue publique récemment. Elle fournit de multiples enseignements sur l’état de l’opinion dont plusieurs méritent d’être soulignés.


Laurent Escure - FranceInfoTV - 5 octobre 2022
Laurent Escure - FranceInfoTV - 5 octobre 2022

Retraites : les concertations vont débuter

Les partenaires sociaux étaient réunis mercredi 5 octobre au ministère du Travail pour l’ouverture de la concertation sur les retraites. Le gouvernement a précisé la méthode et ses objectifs. Lors de ce rendez-vous l’UNSA a réaffirmé ses positions. Elle attend une discussion loyale et transparente et réaffirme son opposition à tout recul de l’âge légal ou de la durée de cotisation.



Retraites : l’UNSA ne change pas d’avis

Hier soir, le gouvernement a décidé d’éviter le "passage en force" en ouvrant des concertations sur plusieurs sujets : dispositif carrières longues, pénibilité et usure au travail, transition emploi retraite et fin de carrière, emploi des (...)


Prévention : des annonces gouvernementales à amplifier

Le Ministre de la Santé et de la Prévention a annoncé dans la presse la création de trois consultations de prévention au cours de la vie d’adulte. L’UNSA salue la démarche et encourage le Gouvernement à multiplier les efforts pour que notre système de santé fasse plus de place à la prévention et à l’éducation à la santé.


Premier rapport sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre et l’intersexuation de la CNCDH

En 2018, la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) s’est vue confier par le Premier ministre le mandat d’évaluation de la mise en œuvre des Plans de mobilisation contre la haine et les discriminations anti-LGBT, élaborés par la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH).


Taxation des superprofits : l’Europe dit oui !

Le troisième discours sur l’État de l’Union, depuis la prise de fonction d’Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne, était attendu au regard de l’événement majeur qui a marqué l’année écoulée, la guerre en Ukraine, aux conséquences considérables.


Droit de grève menacé : pour l’UNSA et la CES c’est non !

La commission européenne publiera jeudi une proposition pour « adapter » le marché du travail permettant de résister à des crises majeures et des pandémies*.
Un texte précédent garantissait explicitement le droit de grève. Ce que la commission envisage d’abroger. Aucune garantie n’est présente dans le nouveau texte !


CNR : première réunion intéressante mais à confirmer

L’UNSA a participé le 8 septembre à la séance d’ouverture du Conseil national de la refondation. Tout au long de la journée, elle a porté ses exigences, exprimé son point de vue et réussi à introduire dans les échanges futurs certains thèmes tels que le travail, les inégalités et la pauvreté.


Soins de proximité : un rapport du HCAAM au milieu du gué

Le Haut conseil pour l’avenir de l’Assurance Maladie ( HCAAM ) avance dans son dernier rapport plusieurs pistes pour améliorer l’organisation des soins de proximité. Pour l’UNSA, si les principaux constats y sont, le rapport ne va malheureusement pas assez loin pour garantir un accès à la santé pour tous.



Covid et travailleurs vulnérables : les employeurs doivent sécuriser les lieux de travail

Le dispositif dérogatoire permettant aux travailleurs vulnérables face au covid de bénéficier d’un arrêt de travail et du maintien de la rémunération a été prolongé jusqu’à la fin de l’année. Pour l’UNSA, si cette mesure est nécessaire et salutaire, les employeurs doivent tout mettre en œuvre pour ne pas couper les travailleurs du monde du travail.


Le CESE et la transition écologique
Le CESE et la transition écologique


L’UNSA au sein du CESE
L’UNSA au sein du CESE

Monétisation des RTT : un risque réel pour les salariés

L’Assemblée nationale a adopté un amendement permettant aux salariés de renoncer à tout ou partie de leurs RTT contre rémunération, et ce en dehors de tout accord de branche ou d’entreprise. Pour l’UNSA, le gouvernement est en train d’individualiser le démantèlement des 35 heures et fait peser un risque sur la santé des travailleurs.





Déserts médicaux : les aides à l’installation au coût élevé donnent de piètres résultats

La convention médicale de 2016 pour encourager une meilleure répartition des médecins sur le territoire a mis en place des aides à l’installation. Un document de la Caisse nationale d‘assurance maladie démontre que ces aides financières n’ont pas fait reculer les déserts médicaux alors qu’elles ont un coût élevé pour la Sécurité sociale. L’UNSA demande la mise en place de mesures de régulation pour l’installation des médecins.



Les premières projections des comptes de la...

Les premières projections des comptes de la Sécurité sociale pour 2022 tendent à démontrer que le déficit continue à se résorber. Ces résultats provisoires sont le fait d’une forte croissance de la masse salariale et d’un meilleur niveau d’emploi. Pour l’UNSA c’est donc bien l’augmentation des salaires et la lutte contre le chômage qui permettront de résorber le déficit de la Sécu.


L’UNSA, ça pèse dans l’game ?
L’UNSA ça pèse dans l’game ?





Accès à la complémentaire santé : les pistes d’amélioration de l’UNSA

Alors que la DREES (1) annonce qu’un bénéficiaire de minima sociaux sur six n’avait pas de complémentaire santé, l’UNSA rappelle que des pistes d’amélioration existent. Elles résident par exemple dans la révision des plafonds de ressources, l’individualisation des prestations et des aides sociales ou encore dans l’accès à la Complémentaire Santé Solidaire (C2S) pour les demandeurs d’emploi.





Rassemblement pour les libertés fondamentales en Iran

Cela fait des années que l’UNSA au sein d’un collectif syndical français interpelle régulièrement les autorités iraniennes afin que les droits et libertés essentielles des travailleuses et des travailleurs et de leurs représentants syndicaux soient reconnus et respectés.


Coup de chaud sur les urgences

Alors que les difficultés de l’hôpital public défrayent régulièrement la chronique, la période estivale s’annonce particulièrement difficile pour les services d’urgences. Afin de garantir la sécurité des populations, l’UNSA appelle le Gouvernement à mettre en place des mesures palliatives et immédiates telles que le retour des gardes obligatoires en médecine de ville ou encore l’orientation des patients présentant une urgence non vitale.





Du 9 au 16 mai : votez UNSA et faites voter UNSA !

Du 9 au 16 mai ont lieu les premières élections des représentants des livreurs et chauffeurs VTC.

Vous êtes travailleurs de plateformes ? Voici comment voter UNSA.

Pour pouvoir voter, vous devez suivre certaines modalités présentées dans la suite de l’article.


Dossier Médical Partagé : enfin des avancées pour les assurés sociaux !

Créé en 2004, le dossier médical partagé (DMP) peine à trouver sa place, et sa généralisation en 2018 n’aura pas non plus été à la hauteur des moyens déployés. Toutefois, l’UNSA se félicite qu’un arrêté oblige les professionnels de santé à alimenter ce « carnet de santé numérique ». Mais il faut désormais aller plus vite, et plus loin !



Convoi intersyndical pour l’Ukraine : participez à la collecte de dons !

Face à la guerre en Ukraine, les organisations syndicales françaises se mobilisent. Dans un communiqué publié le 6 avril, l’UNSA, la CFDT, la CFTC, la CFE-CGC, la CGT, FO, la FSU et Solidaires ont lancé un appel commun à la solidarité et à la liberté avec la mise en place d’un appel aux dons afin de fournir du matériel de première nécessité aux ukrainiens.




Le Ségur socio-éducatif : des questions demeurent.

L’UNSA demande la mise en place d’un accord cadre pour garantir l’effectivité des revalorisations. Le salarié ou agent public de la filière socio-éducative doit trouver sur son bulletin de salaire de juin la somme de 183€ avec la rétroactivité au 1er juin ainsi que la traduction en points d’indice pour les agents publics.









Discriminations à l’accès au logement selon l’origine ethnique : illégales mais récurrentes !

Le nouveau testing de SOS Racisme a confirmé l’usage régulier de pratiques discriminatoires à l’accès au logement et relance le débat sur les outils et les actions à mettre en œuvre pour lutter contre ces discriminations et agir pour l’égalité et la mixité. L’UNSA condamne ces pratiques, requiert des sanctions et demande des mesures fortes afin de rendre effectif le droit.





Contrôle des EHPAD : les revendications de l’UNSA

Auditionnée par la commission d’enquête du Sénat sur le contrôle et la tutelle des EHPAD, l’UNSA a pu faire part de ses constats et revendications afin d’améliorer les conditions de travail des personnels et l’accueil des résidents. L’enjeu étant de mettre la bientraitance, l’humain au centre du fonctionnement des EHPAD.


Urgence Salaires le 17 mars : tous les lieux de rendez vous

Augmenter le pouvoir d’achat des salariés du privé, des agents de la fonction publique et des retraités est une nécessité. Les prévisions d’inflation (jusqu’à + 4,4 %), la hausse de l’essence et de l’énergie, les conséquences économiques de la guerre en Ukraine renforcent cette forte demande.
La mobilisation de toutes et tous est indispensable : les lieux de rassemblement sur toute la France sont ici.


Sécurité sociale : nette amélioration des comptes en 2021

Après un déficit historique en 2020, les comptes de la sécurité sociale pour 2021 sont en nette amélioration. Toutes les branches réduisent drastiquement leur déficit. La branche retraite est même proche de l’équilibre. Pour l’UNSA, cela démontre que le vrai moyen pour combattre les déficits c’est la croissance durable.









Crise environnementale : repenser le financement de la Sécu

La crise Covid a très lourdement impacté, et impactera au moins pour les 10 ans à venir notre système de protection sociale (-35Mds€ en 2021). La crise environnementale risque d’accentuer encore les difficultés financières de notre système, (apparition de nouvelles pathologies, baisse des recettes…). Il faut donc d’ores et déjà penser à la façon de les financer, et notamment via de plus forts prélèvements sur la fiscalité environnementale.





L’UNSA reçue par le Premier ministre

Le Premier ministre a reçu l’UNSA le 16 février, l’occasion pour Laurent Escure, le Secrétaire général de l’UNSA, d’aborder notamment la question du pouvoir d’achat, des salaires et du reste à vivre.
 
 
 


Primaire sociale : 40 282 c’est le nombre de réponses !

Le mardi 15 février l’UNSA a tenu sa conférence de presse pour rendre compte des réponses à l’enquête Primaire sociale. Cette enquête a permis aux salarié.es, retraité.es et chômeurs et chômeuses, de prendre la parole, et de dire leurs aspirations et priorités à l’aube des élections présidentielles de 2022.

Pour visualiser toutes les réponses à l’enquête et la vidéo de la conférence de presse, cliquez ci-dessous.








Mettre les rémunérations en première ligne

Le pouvoir d’achat et les rémunérations doivent revenir au centre du débat, les Français nous le demandent.

C’est le peuple français qui, en 1789, avait déclaré que « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. »



Inscrire le droit à l’avortement dans la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne ? Chiche monsieur le Président !

Janvier 2022, c’est le début de la présidence française de l’Union européenne pour 6 mois, c’est aussi le mois qui a vu Roberta Metsola, députée européenne maltaise être élue présidente du parlement européen, succédant ainsi à David Sassoli décédé le 11 janvier dernier. Roberta Matsola s’est engagée dans son discours prononcé juste après son élection, à soutenir « toutes les femmes de l’UE qui se battent pour leurs droits ».