Antisémitisme : l’UNSA se félicite de la condamnation d’Alain Soral.

 
 
Ayant toujours placé la lutte contre toutes les discriminations au cœur de son syndicalisme, l’UNSA avait dénoncé, en début d’année, la montée intolérable des actes antisémites.
 
 
 

 
Elle s’était alors réjouie de l’appel républicain lancé par les principaux partis politiques démocrates du pays à se rassembler contre l’antisémitisme et avait participé aux divers rassemblements en France, notamment ceux du 19 février.
 
A cette même occasion, un collectif d’associations antiracistes comprenant l’UEJF, SOS Racisme, la LICRA, J’accuse, le MRAP et la LDH avait attaqué Alain Soral, mettant en cause une vidéo intitulée « le rap des gilets jaunes », alimentant les clichés antisémites de la façon la plus violente qui soit.
 
Le 19 septembre 2019, le Tribunal correctionnel de Bobigny a condamné Alain Soral à 24 mois de prison, dont 18 fermes pour provocation à la haine raciale et injure publique.
 
L’UNSA ne peut que se féliciter de cette condamnation, et continuera à soutenir le travail des associations luttant sans relâche sur le terrain contre le racisme et l’antisémitisme.

L'Unsa à votre service