Comprendre les enjeux de la réforme des retraites (9)

 
Pour vous informer au mieux concernant la réforme en cours de discussion, l’UNSA met à votre disposition des articles sous forme de FAQ (Foire Aux Questions).
 
9- Avec un régime à points, finie la répartition ?

FAUX… Dans un régime à points, comme dans le régime actuel (régime par annuité) ce sont les cotisations des travailleurs qui financent les pensions versées aux retraités. C’est la solidarité intergénérationnelle.
La répartition s’oppose à un système dit par capitalisation qui consiste à épargner individuellement pour préparer sa retraite, quand les rémunérations le permettent.
Dans un système de retraite par points, les pensions continueront à être payées par les cotisations des actifs.
C’est d’ailleurs déjà le cas pour les salariés du privé (ARCCO-AGIRC) et pour les contractuels de la Fonction publique (IRCANTEC).

CE QUE DIT L’UNSA

Régime à points ne rime pas avec capitalisation !
Et, l’UNSA n’est pas non plus favorable à un système étatisé où des subventions de l’Etat permettrait son équilibre financier (au risque qu’une majorité décide de ne plus payer pour les retraites…).
L’UNSA est attachée à un régime de protection sociale où les cotisations des assurés sociaux paient les prestations nécessaires.
L’UNSA se bat pour maintenir un système par répartition, juste et solidaire.

 
RAPPEL des questions précédentes :

1- La réforme aura-t-elle bien lieu ?
2- Quels sont les enjeux de la réforme ?
3- Le financement des retraites est-il assuré ?
4- Y a-t-il des marges de manœuvre dans la concertation ?
5- Quels seront les éléments du futur régime universel ?
6 - Comment seront convertis, dans le système universel, les droits acquis dans le système actuel ?
7 - Le fonctionnement par points, qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?
8 - Est-ce que la valeur du point peut baisser en cours de carrière ?

L'Unsa à votre service