Ne pas oublier les salariés handicapés lors de la reprise d’activité

Lors d’une réunion avec les partenaires sociaux le 7 mai 2020, l’UNSA a porté ses exigences sur la politique d’emploi des personnes en situation de handicap dans le cadre de la reprise d’activité économique à compter du 11 mai.

La reprise d’activité en entreprise appelle la mise en place de mesures spécifiques afin que le retour en emploi soit le mieux adapté aux problématiques du handicap.

À ce titre, l’UNSA a fait valoir plusieurs revendications :

  • La médecine du travail et en particulier le rôle du médecin du travail sont prépondérants dans l’accompagnement à la reprise du travail que ce soit sur site ou à domicile. Les informations aux employeurs et aux encadrants sont ainsi plus que nécessaires.
  • Les fiches métiers élaborées par le ministère du Travail doivent être complétées par deux fiches explicatives : une sur « L’accompagnement des salariés en situation de handicap à la reprise d’activité » et l’autre sur « L’accompagnement des salariés en situation de handicap en télétravail ». L’UNSA se félicite que cette demande se concrétise.
  • Le dialogue social est un levier essentiel pour co-construire des mesures adaptées. En effet, un accompagnement renforcé des personnes en situation de handicap, qu’elles soient en chômage partiel, en emploi sur site ou en télétravail est une des conditions pour une sortie progressive de la crise sanitaire et une reprise économique.

Par ailleurs et toujours dans l’objectif de sécuriser au mieux la reprise d’activité, l’UNSA soutient l’initiative du ministère de référencer le guide de préconisations proposé par la commission « Emploi » du CNCPH sur la plateforme « Mon Parcours Handicap ».

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils