Cyberattaques : il faut garantir la sécurité des hôpitaux publics

- https://www.unsa.org/1750

À l’heure où le Gouvernement s’interroge sur les secteurs stratégiques pour notre pays et sur notre souveraineté nationale, l’UNSA estime que l’État doit être en capacité d’assurer la sécurité informatique de nos sites stratégiques de santé, et notamment de nos hôpitaux publics.

Alors que la crise sanitaire Covid met notre système de santé sous tension depuis un an, les cyberattaques contre les hôpitaux se multiplient. En hausse depuis 18 mois, elles sont parfois assorties d’une demande de rançon pour débloquer les systèmes informatiques.

Pour l’UNSA, la sécurité des données et des structures de santé doit être une priorité de l’État. En effet, une défaillance en la matière peut avoir des conséquences graves sur la santé des patients.

Mais au-delà de cet aspect fondamental, les attaques poussent certains établissements à payer des dizaines voire des centaines de milliers d’euros pour accéder de nouveau à leurs données.

L’UNSA appelle donc l’État à apporter rapidement une réponse qui passerait par la mise en place d’un système de protection de haute sécurité pour les infrastructures de santé. C’est pour nous le seul moyen d’assurer une protection de haut niveau à l’ensemble des structures, mais également une sécurité sanitaire pour la population.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils