2021 : une nouvelle année noire pour les dépenses de santé ?

Après une année 2020 inédite en matière de dépenses de santé, c’est à présent 2021 qui inquiète avec un objectif de dépenses d’assurance maladie présentant un fort risque de dérapage. Effectivement l’assurance maladie fait face à de nouveaux coûts exceptionnels en raison de la troisième vague de Covid 19. Pour l’UNSA, ces constats interrogent sur le mode de construction de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie.

En effet, pour 2021, les dépenses votées dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale (fixées à 225,4 milliards d’euros) semblent d’ores et déjà obsolètes.

Cette prévision de dépassement est notamment liée aux coûts des tests (qui devraient être supérieurs à l’enveloppe de 2 Md€ prévue) et des vaccins (1,5 Md€).

A cela s’ajoute de fortes tensions hospitalières dues à l’intensité de la 3ème vague. Cette situation engendre là encore des surcoûts qui n’ont pas été prévus lors de la construction de l’objectif national des dépenses de santé pour 2021.

Tous ces éléments démontrent que la construction de l’objectif national des dépenses de santé n’est pas en phase avec les réalités du terrain.

Pour l’UNSA, il est donc indispensable de repenser sa construction en sortant des logiques budgétaires très éloignées des besoins des patients.

Enfin pour l’UNSA, l’épidémie que nous traversons met en évidence la nécessité de disposer d’une réserve financière permettant à la sécurité sociale de pouvoir faire face à des circonstances exceptionnelles, sans avoir pour autant à s’endetter plus qu’elle ne l’est déjà.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils