Pour l’UNSA, il y a urgence à soigner les urgences !

 
 
L’UNSA souhaite que le Gouvernement débloque des enveloppes pour renforcer les moyens, y compris humains, dans les services d’urgences.
 
 
 

Si les annonces d’Agnès Buzyn démontrent une volonté d’organiser plus efficacement notre système de santé, ses bonnes intentions ne pourront se mettre en place du jour au lendemain.

Pour l’UNSA il faut donc, parallèlement à ces mesures, que l’Etat dégage de réelles marges de manœuvre financières pour que l’hôpital puisse assurer la transition.
 
L’UNSA réclame des moyens humains, mais aussi plus de lits dans les hôpitaux et des négociations autour des carrières afin de desserrer les contraintes devenues intenables pour les personnels hospitaliers.

L’UNSA sera donc particulièrement attentive aux annonces de la Ministre de la Santé prévues le 9 septembre.

L'Unsa à votre service