En 2020, la mobilisation contre les violences faites aux femmes doit continuer !

149 féminicides en 2019, 4 victimes déjà depuis le premier janvier 2020, pour l’ UNSA, il faut amplifier la mobilisation.

L’année 2019 s’est terminée sur le terrible chiffre de 149 féminicides recensés par le collectif « Féminicides par compagnons ou ex ».

En 2020, à la date du 12 janvier, ce sont déjà 4 femmes qui sont décédées, tuées par leur conjoint ou ex-conjoint.

La mobilisation contre les violences faites aux femmes doit s’amplifier, des actions de sensibilisation doivent être mises en place et des solutions concrètes doivent voir le jour pour permettre la mise à l’abri immédiates des femmes en danger.

L’UNSA, membre du collectif « Nous Toutes », continuera cette année ce travail, en mettant en place des sessions de formation sur la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, et réitère sa volonté de travailler sur la transcription en droit français de la Convention de l’OIT contre les violences et le harcèlement au travail adoptée en juin 2019.

L'Unsa à votre service