Newsletter groupe UNSA au CESE "spéciale Education Populaire"

 
Tous les mois, le groupe UNSA vous informe de l’actualité du CESE et des CESER.
En ce mois de juin, une newsletter spéciale est consacrée à l’Education Populaire.
Pour y accéder, cliquer ici

Pour vous inscrire afin de recevoir mensuellement, par mail, "L’actu au CESE", cliquer ici.
 

Le dernier rapport et avis adopté par le CESE : « L’éducation populaire : une exigence du XXIème siècle », rapporté par Christian Chevalier du Groupe Unsa et Jean Karl Deschamps du groupe des Associations s’inscrit pleinement dans l’actualité des six derniers mois. Une actualité qui a démontré l’urgence d’ouvrir des espaces permettant aux citoyens et aux citoyennes de s’exprimer, d’échanger, de participer aux débats qui alimentent notre société et surtout d’être entendus et ainsi de contribuer réellement aux décisions locales comme nationales qui les concernent directement…

En effet, plus que jamais, les Français sont à la recherche d’une forme de démocratie plus participative leur permettant d’être acteur ou actrice de leur propre destin, mais aussi du destin collectif face aux mutations sociales, technologiques ou climatiques.

Les structures de l’éducation populaire, par leur histoire, leur démarche d’émancipation, leurs méthodes, leurs capacités d’innovation et leur implantation sur les territoires sont un outil adapté aux mutations de nos sociétés. Elles sont multiformes : associations, collectifs, fondations, CSE, syndicats, partis politiques...

L’éducation populaire promeut, en dehors des structures traditionnelles d’enseignement, une éducation reconnaissant à chacun et chacune la volonté et la capacité de s’exprimer, de débattre, de progresser et de se développer à tous les âges de la vie.

Parce qu’elle facilite la citoyenneté et l’engagement dans la cité, elle est un réel atout au service du « vivre ensemble ». Son approche bienveillante, ses méthodes actives, son approche critique, sont autant d’aspects qui peuvent alimenter la recherche de formes et d’espaces nouveaux de démocratie, de participation, de co-production et d’actions concrètes au plus près des réalités vécues.

Pourtant, si l’Education populaire apparait comme un incubateur d’idées, un foisonnement de bénévoles, de militants désintéressés, agissant pour des causes altruistes et humanistes, elle se heurte malgré tout à de réelles difficultés économiques largement liées au désengagement des pouvoirs publics que ce soit l’état ou les collectivités territoriales.

L’enjeu de ce travail a été de mettre en lumière la modernité et l’utilité sociale et citoyenne de l’éducation populaire, très largement portée par l’engagement bénévole.

Afin de valoriser ses démarches et de permettre aux multiples actrices et acteurs de sortir de l’invisibilité et les accompagner dans la nécessaire réforme de leur fonctionnement, le CESE a fait 20 préconisations à destination des pouvoirs publics pour mieux reconnaitre et renforcer cet outil indispensable qu’est l’éducation Populaire.

L'Unsa à votre service