La concertation « Grand âge et autonomie » démarre

 
Agnès Buzyn, ministre des Solidarité et de la Santé, a lancé le débat et la concertation pour prolonger les avancées et assurer de manière durable la réponse au risque de perte d’autonomie liée à l’âge.

Parmi les invités, Martine Vignau, Secrétaire nationale, a mesuré l’ambition de cette concertation qui devrait aboutir, à la fin du premier trimestre 2019, à la remise de propositions au gouvernement.

La concertation nationale, placée sous le pilotage de Dominique Libault, Président du Haut conseil du financement de la protection sociale, sera organisée autour d’un conseil d’orientation et d’un conseil scientifique.

Dix ateliers (gouvernance et pilotage, panier de soins et reste à charge, nouveaux financements, simplicité des parcours, prévention de la perte d’autonomie, attractivité des métiers, soutien aux aidants, familles et bénévolat, offre de demain, cadre de vie, l’hôpital et la personne âgée), des forums régionaux et des groupes d’expression seront au cœur de la concertation avec l’ensemble des acteurs du Grand Âge.

Une consultation citoyenne est également lancée dans le cadre de la plateforme Make.org. Elle est intitulée « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? » Chaque citoyen peut se prononcer sur les propositions faites par d’autres citoyens et proposer à son tour sa propre idée.

L’UNSA sera consultée en bilatérale sur les 10 thématiques énoncées selon un processus scindé en 4 étapes : diagnostic, priorisation des objectifs, identification puis approfondissement des pistes retenues, formalisation et validation des conclusions.

Avec l’ensemble des syndicats présents dans le secteur et l’UNSA Retraités, l’Union portera les valeurs de solidarité et de justice afin de permettre à chacun de vieillir dans la dignité (Cliquer ici pour accéder au dossier UNSA Mag 195)

Pour accéder au dossier de presse, cliquer ici.

L'Unsa à votre service