Brexit : Garantir les droits des salarié.e.s


 
Les salarié.e.s britanniques, comme celles et ceux des entreprises françaises impactées par le Brexit, peuvent compter sur l’UNSA et la Confédération européenne des syndicats (CES) pour défendre leurs conditions de travail et leurs droits sociaux.
 

Le 31 janvier 2020 à minuit, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE) a été effective après plus de 3 ans de négociations complexes entre le pays et les vingt-sept autres Etats membres.

A partir du 1er février s’ouvre alors la période de transition permettant à l’UE et son ex-Etat membre de décider de leur relation future et pendant laquelle la plupart des règles et des normes européennes continuent de s’appliquer. La négociation est menée côté UE par Michel Barnier.

A l’ordre du jour de ces pourparlers, les futures relations commerciales entre les deux parties garantissant les emplois et les flux commerciaux des 2 côtés de la Manche, l’Irlande et la question écossaise au gouvernement indépendant et europhile, la libre circulation des personnes, notamment le statut des expatrié.e.s et des résident.e.s transfrontalier.ère.s actuel.le.s, ....

Le mandat de négociation de l’UE pour un nouveau partenariat qui doit être adopté le 25 février prévoit aussi une clause de non régression en matière de droits sociaux fondamentaux.

La CES s’inscrit dans ce cadre et a adopté, lors de son conseil d’administration extraordinaire du 6 février, à l’unanimité de ses membres, une déclaration pour la défense de toutes et tous les salarié.e.s concerné.e.s par le Brexit. Elle estime que l’UE doit aller plus loin pour garantir leurs conditions de travail et leurs droits sociaux au niveau de ceux qu’ils étaient en tant que citoyen.ne.s européen.ne.s.

L’UNSA soutient la CES et demande au gouvernement de porter attention aux entreprises et aux salarié.e.s français.e.s qui pourraient être particulièrement impactés par les conséquences économiques et sociales qui découleraient du Brexit.

Pour en savoir plus : https://www.etuc.org/en/document/etuc-statement-draft-eu-
negotiating-mandate-new-partnership-united-kingdom-great-britain

L'Unsa à votre service