Vivement demain !

- https://www.unsa.org/1686

L’édito de Laurent Escure dans le numéro de décembre d’UNSA Mag.
 
 
 

Le temps des crises que nous traversons s’écoule à une telle lenteur que la langueur nous guette. Bref, pour le dire en mot simple : vivement demain !

Si, pour Élisabeth II, 1992 fut une « Annus Horribilis* », il y a fort à parier que 2020, que nous achevons, l’ait été pour beaucoup d’entre nous.
L’envie de sauter à pieds joints dans une année que nous espérons porteuse de jours meilleurs est proportionnelle à la lassitude, aux peines et aux tensions qui nous accompagnent depuis de longs mois.

Dans ces moments, le besoin de fraternité, d’unité, de coopération est essentiel. Ce sont des mots bien connus des valeurs constitutives de notre engagement, mais, plus que jamais, nous devons les pratiquer et les mettre en actes.
Notre rôle n’est pas, pour nous, de surfer sur les peurs ou d’accompagner en les entretenant, les angoisses ou la morosité. Autour de nous, pour nos amis, nos collègues, nous devons être des créateurs d’espoir et de solutions.

Nous le devons particulièrement aux plus fragiles des travailleurs, notamment ceux des très petites entreprises qui sont déjà les plus touchés par les crises en série. C’est tout le sens de notre dispositif d’aideurs de proximité** et ce, quel que soit le temps que nous y consacrons en plus de nos activités habituelles.
Cet investissement fait honneur à notre conception militante d’un syndicalisme du service concret, de la proximité, de la solidarité et de l’efficacité.

En attendant les jours meilleurs, jours qui, quoi qu’il en soit, vont rallonger bientôt, je vous souhaite, à vous et à vos proches, d’excellentes fêtes de fin d’année.

Laurent Escure

*Année horrible (discours du 24 novembre 1992)
**Vous aussi, devenez des « Zaideurs »

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils