Covid et travailleurs vulnérables : les employeurs doivent sécuriser les lieux de travail


https://www.unsa.org/2312

Le dispositif dérogatoire permettant aux travailleurs vulnérables face au covid de bénéficier d’un arrêt de travail et du maintien de la rémunération a été prolongé jusqu’à la fin de l’année. Pour l’UNSA, si cette mesure est nécessaire et salutaire, les employeurs doivent tout mettre en œuvre pour ne pas couper les travailleurs du monde du travail.

Depuis 2 ans, les travailleurs qui, en raison de leur vulnérabilité face au covid, ne peuvent bénéficier de mesures protectrices dans leur environnement de travail ou qui ne peuvent télétravailler, ont accès à un dispositif dérogatoire.

Dans le public comme dans le privé, ces dispositifs permettent aux travailleurs concernés de conserver leur rémunération durant leur absence.

Pour l’UNSA, ces dispositions sont totalement indispensables pour protéger les plus fragiles d’entre nous.

Toutefois, et alors que la crise sanitaire sévit depuis plus de 2 ans, l’ UNSA appelle les employeurs à tout mettre en œuvre pour que les travailleurs concernés puissent regagner leurs postes en toute sécurité.

Pour notre organisation, l’aménagement et la sécurisation des lieux de travail doivent ainsi permettre de lutter contre la désinsertion professionnelle et les risques y afférents.

C’est le cas notamment de la dégradation de la santé mentale des travailleurs en raison de leur isolement avec leur communauté de travail, mais également du risque de perte de compétences.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils Vos Droits