Un comité de suivi et d’évaluation pour l’emploi des personnes en situation de handicap

 
 


 
Le comité de suivi et d’évaluation de la réforme de la politique d’emploi des personnes en situation de handicap se donne pour objectif d’évaluer l’efficience des dispositifs afin d’amplifier l’emploi de ces publics dans les entreprises comme dans la Fonction Publique.
 
 
 
 

Le comité de suivi et d’évaluation de la réforme de la politique d’emploi des personnes handicapées a été lancé le lundi 18 novembre en présence de Muriel Pénicaud, Ministre du travail, Olivier Dussopt, Ministre de la Fonction Publique et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées.

Quatre axes ont été clairement identifiés, à savoir la compétence, la simplification administrative, l’accompagnement des choix, des parcours et des carrières dans toute leur diversité, et garantir un parcours exempt de toute forme de discrimination au sein de la Fonction Publique.

Le développement de l’apprentissage et le recrutement d’apprentis en situation de handicap font partie des premiers leviers, tout comme la mobilisation du compte personnel de formation abondé pour les personnes handicapées. L’identification d’un référent handicap dans chaque entreprise de 250 salariés et plus est de nature à faciliter les échanges avec les différents acteurs dans le cadre de l’obligation d’emploi rénovée. Au niveau du maintien dans l’emploi, la mobilisation de tous les acteurs est nécessaire afin d’éviter les ruptures de parcours professionnels.

Ce comité de suivi se réunira 2 fois par an pour évaluer l’efficience des dispositifs afin d’amplifier l’emploi des personnes en situation de handicap dans les entreprises comme dans la Fonction Publique.

L'Unsa à votre service