Réforme des retraites : l’UNSA débat avec un panel de citoyens

 
Dans le cadre de la concertation en cours, le Haut-Commissaire à la Réforme des Retraites a souhaité réunir un panel de citoyens dont l’objectif sera d’émettre un avis sur notre système de retraite et sur les évolutions voulues par le Président de la République.

C’est dans ce cadre qu’un débat était organisé samedi 1er décembre, au matin, avec le MEDEF, la CFDT, FO, la CFE CGC et l’UNSA qui était représentée par Dominique Corona, Secrétaire national en charge de la Protection Sociale.

Interrogé autour des revendications portées par nos organisations autour de la réforme, l’UNSA a rappelé en préambule qu’elle n’était pas favorable à une réforme systémique et que si cette réforme devait voir le jour, elle devait assurer une pension le moins éloignée possible des revenus d’activités et comparables à ceux observés aujourd’hui.

Nous avons aussi indiqué que nous souhaitions que le futur système prenne en compte des éléments de solidarité, tels que, notamment la pénibilité, les droits familiaux, les carrières heurtées ou incomplètes. Nous avons aussi souligné que le futur système devait porter une attention particulière sur les retraites des femmes.

Enfin, nous avons aussi rappelé que nous étions particulièrement interrogatifs quant à la transition d’un système à l’autre, notamment sur le maintien des droits acquis.

Dans le même esprit, nous avons fait part de nos interrogations quant aux modes de calcul du futur point, n’ayant à ce jour aucune information sur ce sujet.

Pour conclure, l’UNSA a indiqué qu’en l’absence d’éléments chiffrés et de cas concrets nous ne pouvions, pour l’instant, émettre le moindre avis sur ce projet.

L'Unsa à votre service