UNSA

UNSA

  • Unsa-Info

    UNSA-Infos N°540

    Excellents résultats pour l’UNSA aux élections professionnelles

    L’UNSA RATP en forte progression

    L’UNSA RATP (21% en 2006) continue sa progression depuis plusieurs scrutins pour atteindre aujourd’hui 25,7% de représentativité dans l’entreprise.

    L’UNSA affirme sa place de premier syndicat réformiste à la RATP.

    L’UNSA RATP est même désormais le premier syndicat en nombre d’élus chez les conducteurs Métro, RER, BUS et leur encadrement, au département commercial (SEM).

    L’UNSA RATP est représentative dans tous les secteurs de l’Entreprise

    L’UNSA RATP continue de progresser grâce à la forme de syndicalisme qu’elle a choisie : un syndicalisme combatif, de propositions, décentralisé au plus près des salariés et qui laisse les adhérents décider réellement de leur avenir.

    Les choix courageux, en phase avec le terrain, effectués par la partie « exploitation » de l’UNSA RATP (Bus, Métro et RER) lors du récent conflit des retraites ont été à nouveau soutenus par les agents RATP, toujours plus nombreux à nous accorder leur confiance lors de ces élections.

    L’UNSA RATP est sans conteste le principal acteur autour duquel s’articulera le futur « pôle réformiste » qui se constituera à la RATP dans les prochaines années. « Pôle réformiste » déjà majoritaire aujourd’hui à la RATP et qui le sera demain.

    La CFTC perd sa représentativité. La CFE-CGC est uniquement représentative dans l’encadrement.

    Administratifs de l’éducation nationale : A&I UNSA, confirme sa première place

    En catégorie C (environ 37.250 personnels) avec plus de 43% des voix, le syndicat A&I-UNSA reste loin devant toutes les autres organisations syndicales (FSU 2ème avec un peu plus de 25%, FO 3ème avec environ 11%).

    En catégorie B (environ 19.500 personnels) avec plus de 49% des voix, le syndicat A&I-UNSA reste loin devant toutes les autres organisations syndicales (FSU 2ème avec près de la moitié moins des voix, FO 3ème sous la barre des 10%).

    En catégorie A (environ 11.250 personnels) avec près de 61% des voix, le syndicat A&I-UNSA reste loin devant toutes les autres organisations syndicales avec trois fois plus de voix que la FSU 2ème, le troisième étant le SGEN-CFDT à 8%.

    A&I-UNSA obtient la majorité absolue des sièges dans les CAPN : 18 sur 33, soit plus de 60%.

    Le syndicat A&I-UNSA confirme donc une représentativité qui laisse loin derrière les autres organisations syndicales et traduit une bipolarisation entre l’UNSA 1ère organisation et la FSU 2ème avec deux fois moins de voix, FO, 3ème ne dépassant même pas la barre des 10%.

    Chez Disney, l’UNSA double son score

    Dans cette société qui emploie plus de 20.000 salariés, la CFDT obtient 22,52%, la CGT 18,02%, la CFTC 14,83%, l’UNSA 14,18%, la CGC 13,61%, FO 12,02%. Le SIPE avec 8,66% perd sa représentativité. L’UNSA confirme son implantation en doublant le score réalisé lors des dernières élections.

    Énergie : forte progression de la liste UNSA - CFE-CGC

    Aux élections de représentativité : l’union UNSA - CFE-CGC ça marche !

    Excellente progression pour les listes CFE-CGC UNSA qui, avec près de 25% de progression dans la branche, devient la 3ème force syndicale, tous collèges confondus, en passant devant FO. De quoi savourer le travail qualitatif accompli par nos militants et remercier nos adhérents et sympathisants qui ont massivement participé à cet élan électoral.

    La CFE-CGC UNSA a amélioré ses scores, tous collèges confondus, dans les têtes de groupe d’EDF (18%) et de GDF Suez (27%) ainsi qu’à la direction commerciale d’EDF (22%) Elle se place en 3ème position à EDF SA et en 1ère position à GDF Suez SA.

    La CFE-CGC UNSA a également conquis de nouveaux électeurs à la distribution (progression de 16% à ERDF et GRDF), à RTE, (résultat tous collèges confondus 15%) et dans certains sites de production nucléaires et thermiques classiques.

    De nouveaux sièges ont été gagnés non seulement dans le collège cadres mais également dans le collège maîtrise. Avec une participation record aux IRP de près de 80%, la CFE-CGC et l’UNSA remercient leurs militants et adhérents de s’être mobilisés pour « Rassembler nos énergies ! ». Les valeurs semées par la CFE-CGC UNSA ont également trouvé écho auprès de sympathisants anonymes qui sont passés à l’acte en votant pour elle.

    Autres résultats d’élections

    Sécurité incendie IFOPSE : lors de l’élection de la délégation unique du personnel au sein de cette société de formation à la sécurité (38), l’UNSA, seule liste présente, a obtenu 28 voix sur les 32 suffrages exprimés.

    Réunica : créée à la fin du mois d’août dernier, l’UNSA a obtenu sa représentativité au sein de cette caisse de retraites qui emploie près de 2.500 salariés. Avec 17,93% des voix (302 voix sur les 1.684 suffrages exprimés), l’UNSA obtient trois élus au CE et fait jeu égal avec la CFDT.

    Laboratoire Roche : lors des élections du CE, l’UNSA arrive largement en tête avec 285 voix sur les 664 suffrages exprimés, soit 44,05%, loin devant la CGC (23%). FO et la CGT ne sont plus représentatives.

    W.R. Grace : dans cette entreprise de plasturgie implantée à Épernon (51), l’UNSA emporte 33 des 80 suffrages exprimés, soit 41,25%, derrière la CGT (58,75%).

    Société ISS agence de Colombes : présente pour la première fois, l’UNSA arrive en tête avec 47,45% devant la CFDT 14,55%, SUD 13,79%, la CGT 11,53%. Les syndicats FO avec 0,37% et CFTC 8,88% ne sont plus représentatifs. L’UNSA obtient 4 sièges, la CFDT 1 siège et SUD 1 siège. L’UNSA majoritaire gèrera le CE.

    SAEMES Parking de la Ville de Paris : pour sa première présence, l’UNSA obtient 25,63% des voix et 2 sièges au CE, la CFTC 28,13% et 2 sièges au CE, la CFDT 18,12% 1 siège au CE, SUD 16,88% 1 siège au CE, FO 10% ; La CGT n’est plus représentative dans l’entreprise.

    ORACLE : pour sa première présence dans cette société d’informatique, l’UNSA obtient 15,95% et 1 élu. la CFDT obtient 45% des voix et 4 élus, la CGC 20,98% et 2 élus la CGT 13,13% et 1 élu. La CFTC avec 4,90% n’est plus représentative.

    Club Med : grâce à son travail, l’UNSA double son score et passe de 6 à 12%. FO obtient 45,27%, la CFTC 16,59%, la CFDT 14,56%, et la CGC 10,13%.

    SEMMARIS Rungis : le syndicat SAPPAR UNSA remporte les élections avec 63,06% et 4 sièges devant la CFDT 23,57% 1 élu, la CGT 13,38%.

    DEVOTEAM : l’UNSA présentait une liste seulement sur un des trois sites. Sur le site IDF, la section UNSA obtient 12,32%, malheureusement sur l’ensemble des 3 sites l’UNSA n’atteint que 9,15% et rate sa représentativité de peu. La CFTC obtient 23,85%, la CFDT 18,13%, la CGT 18,13%, la CGC 15,32%, FO 10,92%. L’UNSA obtient tout de même un siège titulaire et un autre de suppléant au CE.

    MAE : pour sa première participation aux élections de la Mutuelle d’assurance scolaire, l’UNSA arrive en deuxième position avec plus de 38% des voix aux élections au comité d’entreprise. Ainsi l’UNSA obtient 2 élus titulaires et deux élus suppléants en CE.

Facebook


  • Aide à la navigation

    Version imprimable de cet article Version imprimable

 
ACCUEIL | Plan du site | Contacts | UR-UD | Fils RSS | Mentions légales | Espace privé | Dernière mise à jour : mercredi 17 septembre 2014

Accueil  Haut  Bas  Flux RSS  Contact