La crise sanitaire accentue la pauvreté : réagissons !

A la veille de la journée mondiale du refus de la misère, l’ UNSA tire le signal d’alarme sur le nombre grandissant de personnes qui basculent dans la misère. La crise sanitaire risque en effet de précipiter jusqu’à 115 millions de personnes dans l’extrême pauvreté de par le monde.

En France, les associations de lutte contre la pauvreté évaluent à un million le nombre de personnes supplémentaires qui seront touchées par la pauvreté d’ici la fin de l’année 2020.

Même si l’aide exceptionnelle annoncée par le président de la République permettra à ceux qui sont éligibles de « limiter la casse », cela laisse encore beaucoup de personnes sur le bord du chemin, notamment les bénéficiaires des APL sans enfant.

L’UNSA demande l’accélération de la mise en place du Revenu Universel d’Activité pour toutes les personnes vivant avec les minima sociaux, ainsi que les jeunes.

Ce revenu universel plus lisible, automatisé car ne nécessitant pas d’en faire la demande, simplifierait l’accès aux droits. Ce revenu garanti et stable permettrait aux bénéficiaires de s’inscrire dans une démarche d’insertion durable avec un accompagnement vers et dans l’emploi.

Laurent Escure, Secrétaire général de l’UNSA

Contact presse : Martine Vignau, Secrétaire Nationale

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils