Les syndicats de toute l’Europe mobilisés contre un retour de l’austérité


https://www.unsa.org/3075

Le 12 décembre dernier, l’UNSA était mobilisée aux côtés de manifestant.e.s de 30 pays et de la Confédération européenne des syndicats, pour rappeler son opposition aux mesures d’austérité.

Les messages portés par les milliers de manifestant.e.s rassemblé.e.s à Bruxelles étaient clairs :

  • Rejeter le retour à l’austérité qui mènerait à des coupes budgétaires drastiques pour les services publics ou qui encourageraient la modération salariale, la réduction des pensions, la hausse de l’âge légal de départ à la retraite ou qui empêcheraient les investissements nécessaires pour des transitions verte et numérique justes
  • Soutenir les investissements accrus pour nos objectifs sociaux et environnementaux, pour des hausses de salaires et des emplois de qualité, pour une protection sociale et des services publics plus forts
  • S’engager à travailler avec les organisations syndicales pour plus de justice sociale pour les travailleurs.

Cette manifestation se tenait en amont du sommet européen des chefs d’État et de gouvernement des 14 et 15 décembre, et du Conseil des ministres des Finances de l’UE, qui se réunira le 19 décembre prochain.

Le compromis actuellement sur la table serait particulièrement délétère pour les travailleurs.euses : il prévoit que les États membres présentant un déficit de plus de 3% du PIB seraient contraints de réduire chaque année leur déficit budgétaire d’au moins 0,5% de leur PIB. Cela exigerait de la France un effort de consolidation budgétaire de plus de 13 milliards d’euros sur un an.

Par ailleurs, quelques jours après la clôture de la COP28, il est important de rappeler que les responsables européens seront incapables d’honorer leurs promesses si des mesures d’austérité sont réintroduites.

C’est pourquoi l’UNSA, aux côtés de la CES et des organisations syndicales françaises affiliées, demande l’extension de la clause générale échappatoire du Pacte de Stabilité et de Croissance afin d’assurer le temps nécessaire à la réforme de la gouvernance économique de l’UE, afin qu’elle réponde aux besoins des travailleurs.euses en Europe.

Un retour de l’austérité aurait des conséquences dramatiques à la fois sur les services publics, sur le paquet mobilités alors que les pratiques de dumping social dans le secteur des transports font rage, et sur le secteur du fret, alors que la liquidation de la SAS FRET SNCF a été annoncée au 1er janvier 2025.

L’UNSA, aux côtés de la CFDT, CFTC, CGT et FO, a envoyé un courrier au Président de la République en amont du Sommet européen des 14 et 15 décembre, rappelant nos inquiétudes mais aussi nos demandes.

Retrouvez le courrier :

Courrier intersyndical au Président de la République

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils Vos Droits