Assurance chômage : l’entêtement jusqu’au bout !

Le décret prévoyant le report et les ajustements de la réforme de l’assurance chômage vient d’être publié. L’UNSA continue de revendiquer l’annulation pure et simple des mesures qui pénalisent les demandeurs d’emploi.

La crise sanitaire n’est pas finie, la crise économique et de l’emploi ne fait que commencer, et pourtant le Gouvernement continue, seul, de porter sa réforme de l’assurance chômage.

C’est à n’y rien comprendre !

D’un côté, le Gouvernement prolonge, à raison, les droits des demandeurs d’emploi jusqu’à la fin de l’urgence sanitaire, pour que l’assurance chômage joue son rôle d’amortisseur social.

Dans le même temps, il modifie le mode de calcul du Salaire journalier de référence (SJR) à compter du 1er juillet, ce qui diminuera en moyenne de 17 % les allocations chômage pour 1,15 million de demandeurs d’emploi !

En revanche, le gouvernement ne semble pas aussi pressé d’agir quand il s’agit de faire appliquer le malus pour les entreprises qui abusent des contrats courts, puisque cette disposition ne sera effective qu’en septembre 2022 !

L’UNSA réaffirme que cette réforme, injuste pour les demandeurs d’emploi et déconnectée de la situation de crise que nous traversons, doit être annulée.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils