Covid-19 : pour un effort équitable et vertueux des entreprises

 
Alors que la crise sanitaire actuelle impose un effort de solidarité équitablement partagé entre les entreprises et les salarié.es, l’UNSA approuve les déclarations gouvernementales sur la suspension du versement de dividendes par les entreprises bénéficiant des mesures de chômage partiel.

 
Le maintien de cette rémunération aux actionnaires serait la preuve notamment pour les grands groupes d’une capacité de trésorerie suffisante pour assumer leurs obligations financières en direction de leurs salariés.
 
Alors que le dispositif de chômage partiel semble déjà provoquer dans quelques secteurs un effet d’aubaine, l’UNSA appelle les entrepreneurs à la responsabilité et dénoncera lorsqu’elle sera alertée, les abus constatés sur le terrain. Il est question ici de droits mais aussi de devoirs.
 
Cette période très difficile qui voit des millions de salarié.es des secteurs privés et publics en première ligne, mobilisé.es pour l’intérêt général, ne doit pas en effet exonérer certains acteurs économiques de leur responsabilité sociale et éthique.
 
L’UNSA demande à l’État de veiller à la bonne utilisation des fonds publics dédiés au maintien du tissu économique et de la cohésion sociale indispensables aujourd’hui et vitaux pour demain.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils