Demandeurs d’emploi : la situation reste inquiétante

Au mois de mai, les effectifs de Pôle emploi en catégorie A ont diminué fortement sur un mois mais le nombre de demandeurs d’emploi reste très élevé.

Le déconfinement intervenu à partir du 11 mai a permis d’enclencher des ajustements en termes d’inscription à Pôle emploi.
La reprise totale ou partielle d’activité dans de nombreux secteurs a entraîné au mois de mai une diminution du nombre d’inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c’est à dire sans activité, de 3,3% (- 149 000 personnes).
Toutes les tranches d’âge sont concernées, même si les jeunes bénéficient moins de la reprise.
Cette baisse constitue un record mais elle succède à deux hausses historiques au cours des mois de mars et d’avril. Le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A (hors Mayotte) se situait ainsi à 4 425 600, un niveau encore très élevé comparé aux 3 486 400 du mois de février dernier.

Cette diminution s’explique principalement par le passage de demandeurs d’emploi auparavant en catégorie A vers les catégories B et C, c’est-à-dire des demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite au cours du mois. Ces deux dernières catégories ont vu leurs effectifs gonflés de 210 800 personnes supplémentaires au mois de mai (+ 14,2%) après deux mois de forte baisse.

Au total, le nombre de demandeurs d’emploi tenu de rechercher un emploi augmente de 61 000 personnes et atteint un niveau jamais atteint depuis le début de cette statistique en 1996, à 6 125 400. En effet, bien que les entrées à Pôle emploi soient en baisse par rapport aux deux mois précédents et que les sorties soient en forte hausse, les entrées restent supérieures aux sorties.

Les ajustements qui ont eu lieu sur les effectifs de Pôle emploi au sortir du confinement n’ont rien de surprenant. Pour autant, la situation reste inquiétante et les prévisions de croissance du PIB, de taux de chômage ainsi que des destructions d’emploi pour 2020 n’augure rien de bon.

Pour l’UNSA, il est donc urgent de retirer les nouveaux dispositifs issus de la réforme de l’assurance chômage qui pénalisent les demandeurs d’emploi et les travailleurs précaires et de leur offrir rapidement une sécurisation financière et un accompagnement plus importants.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils