II est urgent de mettre à l’abri les personnes migrantes !

- https://www.unsa.org/1674

En cette période de crise sanitaire qui ne fait qu’amplifier la précarité de toute une partie de la population en France, l’ UNSA en appelle à la responsabilité des pouvoirs publics concernant la prise en charge des personnes en situation d’extrême précarité et l’accueil digne des personnes exilées, dans le respect du principe de fraternité.

Suite à l’évacuation d’un camp de migrants à Saint Denis le 17 novembre dernier, 500 tentes ont été déployées le 23 novembre Place de la République à Paris, en signe de contestation.
La préfecture de Police de Paris, par la voix du préfet Lallement, a immédiatement procédé à l’évacuation de ce camp, dans la droite ligne de la « tolérance zéro » instituée dans la capitale au sujet des campements de migrants, et ce depuis le début de l’année 2020.

L’ UNSA, choquée par la violence de la réaction attend avec impatience le rapport circonstancié qui devra être remis au ministre de l’Intérieur G. Darmanin.

L’ UNSA rappelle que l’urgence est celle de la mise à l’abri des personnes migrantes évacuées de Saint Denis la semaine dernière et pour lesquelles aucune solution alternative n’a été proposée.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils