Rentrée sociale : une volonté de dialogue à confirmer et à concrétiser

Retraites, préconisations DELEVOYE, l'UNSA rappelle ses revendications

28 août 2019 - L’UNSA note que l’exécutif semble vouloir redonner leur place légitime aux partenaires sociaux et parmi eux aux syndicats.

Le Président de la République, à l’issue du G7, en s’engageant pour une phase de négociation sur le dossier des retraites et le Premier ministre, en recevant les 19 organisations du Pacte « social et écologique », ouvrent la voie à ce qui pourrait être la confirmation d’un changement de méthode.

L’UNSA attend désormais, lors des prochaines rencontres, notamment dès le 6 septembre sur le dossier des retraites, que se confirme cette place faite au dialogue. Un engagement sur l’utilité de ces échanges et un calendrier précis en sont la clé.

L’UNSA, favorable à des compromis positifs, estime que cette année doit être celle d’un virage social, démocratique et écologique dont notre pays et les salariés ont besoin.

Pour cela, et au-delà des cadres de discussions, c’est bien sur la capacité du gouvernement et de la majorité à nous entendre que l’UNSA constatera la sincérité de l’exécutif.

L’UNSA jugera sur pièce, à chaque étape et sur chaque dossier. Les rendez-vous pour ce faire ne vont pas manquer : les retraites, la PMA, le chantier du Revenu Universel d’activité, les projets de loi de finance (PLF) et de finance de la sécurité sociale (PLFSS)… Ils seront l’occasion, pour l’UNSA, de vérifier que les mesures concernant le social et l’écologie seront à la hauteur de nos attentes et des enjeux pour notre pays.

Le Secrétaire général

Laurent Escure

L'Unsa à votre service