L’UNSA, mobilisée avec la CES, la CFDT et la CFTC, pour peser sur le Conseil européen

Afin de peser sur les décisions que prendront les membres du Conseil européen réunis le 19 juin 2020 pour adopter le plan de relance de 750 milliards d’euros proposé par la Commission européenne, qui prévoit notamment la création d’un instrument financier commun, la Confédération Européenne des Syndicats (CES) a mobilisé l’ensemble de ses affiliés pour interpeller en même temps dans chaque Etat membre chacun des gouvernements.

La CES, l’UNSA, la CFDT et la CFTC ont donc adressé ce 18 juin un courrier commun au Président de la République l’engageant à mettre tout en œuvre pour que l’adoption de ce plan soit le reflet d’une Europe unie et solidaire.

Il est de l’intérêt de l’Europe et de tous les Etats membres qui la composent, y compris ceux qui y sont réticents, de faire en sorte que tous les Etats, sans exception, se relèvent de la crise économique et sociale et de la récession d’ampleur qui font suite à la pandémie de Covid-19.

L’Europe doit faire preuve d’ambition et de solidarité dans ce moment où les divisions européennes, le Brexit, les élans souverainistes, entre autres, ont généré de la défiance et une crise de confiance des populations des pays européens.

Échouer, c’est le risque de se distancier encore plus des citoyens européens et de compromettre l’ensemble du projet européen. Réussir ces défis, c’est assurer la place de l’Europe dans le monde et faire reculer les tentations de repli nationaliste.

Déclaration de la CES sur l’épidémie de COVID-19 et la stratégie de relance, adoptée à la réunion du Comité exécutif extraordinaire du 9 juin 2020

Lettre ouverte au Président de la république

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils