Confinement : comment faire face aux violences conjugales et/ou domestiques ?

 
Dans un contexte de confinement et devant le constat de l’augmentation de 32% des violences conjugales depuis le 17 mars dernier, l’UNSA rappelle qu’il existe des dispositifs mis en place pour agir rapidement en cas de violences conjugales ou, plus globalement, de violences domestiques.
 

 
A ce titre, l’UNSA rappelle les adresses et numéros de téléphone à composer :

  • La plateforme de signalement des violences sexuelles et sexistes demeure opérationnelle, 24h/24, sur arretonslesviolences.gouv.fr.
  • 3919 : numéro d’écoute national pour les femmes victimes de violences, du lundi au samedi de 9h à 19h.
  • 119 : numéro d’appel pour l’enfance en danger, joignable 24h/24 et 7j/7.
  • Lignes téléphoniques de première urgence : les 17 et 112 (police et gendarmerie), le 18 (pompiers), le 15 (SAMU).
  • 114 : Numéro d’urgence pour contacter par SMS la police ou la gendarmerie, accessible 24h/24 et 7j/7.

Mise en place d’un dispositif d’alerte dans les pharmacies depuis le 26 mars :
Les femmes victimes de violences conjugales peuvent se rendre dans une pharmacie et bénéficier immédiatement de la protection de la police ou de la gendarmerie.

Maintien des services des tribunaux traitant les affaires de violences conjugales :
Il est donc notamment possible de demander une ordonnance de protection.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils