Covid : la FAQ de rentrée de l’UNSA (Maj 1/09)

L’UNSA vous propose une Foire aux questions pour répondre aux questions les plus prégnantes.

MA SANTE

L’ARS ou ma CPAM m’indique que je suis "cas contact" COVID-19 et me demande d’être à l’isolement pendant 7 jours. Est-ce que cet arrêt est soumis aux 3 jours de carence ?
Lorsque vous êtes cas contact identifié, l’ARS (Agence Régionale de Santé) ou la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) vous demande de vous isoler 7 jours. Si vous ne pouvez pas télétravailler, il vous sera remis un arrêt de travail dérogatoire. Cet arrêt dérogatoire dispense des 3 jours de carence, vous êtes donc indemnisé.e dès le 1er jour.

Je suis positif.ve à la COVID-19, et mon médecin m’a prescrit un arrêt de travail. Est-ce que cet arrêt est soumis aux 3 jours de carence ?
Oui, comme n’importe quel arrêt maladie, les 3 jours de carence s’appliquent. Cependant, dans le privé, il se peut que votre convention collective ou un accord d’entreprise prévoie la prise en charge de ces 3 jours par votre employeur. Renseignez-vous !

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils