Transfert DIF-CPF : il faut laisser plus de temps aux salariés

- https://www.unsa.org/1941

Au vu des bugs rencontrés sur le site « moncompteformation », le ministère du travail a annoncé un report de la date-butoir, initialement fixée au 30 juin, pour le transfert des Droits individuels à la formation (DIF) vers le Compte personnel de formation (CPF). L’UNSA demande une clarification sur le délai accordé et invite les actifs à continuer à transférer leurs droits sur le site dédié.

L’UNSA demande que les salarié·es soient informé·es au plus vite de la nouvelle date-butoir.
Parmi ceux-ci, les publics les plus fragiles, souvent victimes d’illectronisme, doivent être accompagnés pour les aider face à ce type de procédure.

Pour l’UNSA, qui l’avait dénoncée lors de son lancement en 2019, on atteint ici les limites de la dématérialisation intégrale du Compte personnel de formation.

Dans un contexte socio-économique dans lequel le développement des compétences est indispensable, il n’est pas possible pour l’UNSA de priver de très nombreux salariés d’un droit à la formation qui peut dans certains cas représenter jusqu’à 1 800 euros par personne !

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils