L’UNSA demande des garanties d’accès au DUERP

La loi du 2 août 2021 pour renforcer la prévention en santé au travail prévoit une obligation pour les employeurs de déposer leur DUERP sur un portail numérique. Cependant, des « difficultés » liées à la mise en œuvre opérationnelle semblent remettre en cause cette disposition. L’UNSA demande des garanties afin que les travailleurs puissent faire valoir leurs droits.


Qualité de vie au travail : une semaine 2023 axée sur les transitions

La semaine annuelle pour la qualité de vie et des conditions de travail (QVCT) se déroule du 19 au 23 juin. Cette année, elle a pour thème « Transitions et travail, on en parle ? ». Pour l’UNSA, c’est une nouvelle fois l’occasion de remettre la santé, la qualité de vie et des conditions de travail au cœur du dialogue social.


Accord sur la branche AT-MP : vers plus de prévention au travail ?

Après des mois de négociations, les partenaires sociaux ont abouti à un accord national interprofessionnel (ANI) visant notamment à mettre en œuvre une politique de prévention au travail ambitieuse et une amélioration de la réparation des accidents du travail et maladies professionnelles (AT-MP). L’UNSA approuve globalement la philosophie de ce texte, qui doit selon nous permettre d’avancer sur l’amélioration de la santé, des conditions et de la qualité de vie au travail.


Monétisation des RTT : un risque réel pour les salariés

L’Assemblée nationale a adopté un amendement permettant aux salariés de renoncer à tout ou partie de leurs RTT contre rémunération, et ce en dehors de tout accord de branche ou d’entreprise. Pour l’UNSA, le gouvernement est en train d’individualiser le démantèlement des 35 heures et fait peser un risque sur la santé des travailleurs.







Accidents du travail, maladies professionnelles : l’UNSA soutient certaines pistes avancées par la Cour des Comptes

Dans son rapport annuel consacré aux lois de financement de la Sécurité sociale, la Cour des comptes se penche sur la reconnaissance et la réparation des accidents du travail, maladies professionnelles (AT-MP° ). Elle préconise des améliorations des dispositifs pour les rendre plus efficients et efficaces. Si l’UNSA partage certaines pistes, elle rappelle néanmoins ses impératifs en la matière.


Santé au travail : l’Europe veut aller plus loin !

Le 28 juin 2021, la Commission Européenne a adopté un plan d’actions « clés » pour mieux protéger les travailleurs. Construite autour de 3 objectifs forts que l’UNSA partage, cette stratégie cadre appelle les gouvernements, et notamment le gouvernement français, à renforcer les dispositions visant à protéger tous les travailleurs contre l’ensemble des risques qu’ils encourent.



Travailleurs de 2ème ligne : au-delà de la reconnaissance, il faut améliorer leur protection sociale

Alors que la plupart des salariés ont pu bénéficier du télétravail pour limiter leur exposition à la Covid, 4,6 millions de salariés du secteur privé dits de « 2ème ligne » ont pris un risque accru afin d’assure la continuité de la vie quotidienne des Français. Si l’UNSA soutient la nécessité de revaloriser ces métiers, elle appelle également à améliorer leur protection sociale au vu de leurs conditions de travail.





La qualité de vie au travail : un levier pour une nouvelle stratégie de santé au travail

L’UNSA a toujours mis la prévention et la qualité de vie au travail au cœur de ses revendications à tous les niveaux : européen, national, local. La crise sanitaire a montré combien la santé au travail, l’hygiène et la qualité de vie au travail ont une importance capitale. Il est indispensable de revoir l’ensemble des questions liées à la santé au travail en prenant en compte les leçons de la crise que nous sommes en train de traverser.








L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils Vos Droits