COVID 19 : L’UNSA obtient des avancées sur la reconduction automatique de certains arrêts de travail

L’Assurance Maladie annonce désormais sur son site qu’elle renouvellera automatiquement les arrêts maladie des personnes figurant sur la liste des pathologies à risques établie par le Haut Conseil de la santé publique, pour les personnes en affection longue durée (ALD) ainsi que pour les femmes enceintes dans leur 3ème trimestre de grossesse.

C’est une victoire, à mettre au compte de l’action de l’UNSA sur ce sujet.

Ce renouvellement protège les salariés en leur assurant notamment une continuité dans le paiement de leurs indemnités journalières.

L’UNSA salue aussi la possibilité laissée à la personne vivant avec un.e assuré.e présentant une pathologie à risque, de pouvoir demander un arrêt à son médecin traitant afin de limiter le risque de contamination au sein du foyer.

C’est une mesure de bon sens, indispensable dans la période sanitaire que nous traversons.

Concernant les arrêts de travail pour garde d’enfant, il n’y aura malheureusement pas de renouvellement automatique.

Depuis le lundi 6 avril, il faut donc en demander la reconduction auprès de l’employeur.

Pourtant pour l’UNSA, la reconduction automatique aurait pu, là encore sécuriser les salariés dans leurs droits. Nous continuons à la réclamer.

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
UNSA-Info Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils