Manifestation contre l’austérité mardi 12 décembre à Bruxelles


https://www.unsa.org/3064

Après une forte mobilisation le 13 octobre à Paris, des milliers de travailleurs et travailleuses de toute l’Europe manifesteront à Bruxelles, au plus proche des institutions européennes, pour rappeler leur opposition au retour de l’austérité en Europe. Pour rappel, les règles du pacte de stabilité et de croissance ont été suspendues au moment du Covid et la clause dérogatoire prend fin officiellement le 31 décembre 2023.

L’UNSA marchera aux côtés de nombreuses délégations syndicales de toute l’Europe et de la Confédération européenne des syndicats (CES), alors que ministres et eurodéputé.e.s négocient une réforme des règles de gouvernance économique de l’UE.

En effet, le sujet est à l’ordre du jour du Sommet européen des chefs d’État et de gouvernement, qui se tient les 14 et 15 décembre.

Pour la CES comme pour l’UNSA, rien ne justifie une décision prise en urgence. Si les anciennes règles devaient s’appliquer à nouveau à partir du printemps 2024, cela exigerait de la France un effort de consolidation budgétaire entrainant une réduction de plus de 13 milliards d’euros sur un an dont les conséquences seraient douloureuses.

Les défis de la transformation écologique sont majeurs et nécessitent des engagements importants et urgents. Certains investissements écologiques, mais aussi sociaux, doivent être soustraits du calcul de la dette publique. L’UNSA, aux côtés de la CES et de l’ensemble des affiliés français, demande une prolongation de la clause dérogatoire afin de ne pas définir de nouveaux critères dans la précipitation, lesquels seraient préjudiciables aux besoins et attentes des travailleurs.euses et citoyens.nes.

Les secteurs du transport et du ferroviaire seront particulièrement mobilisés lors de cette manifestation.
En effet, l’austérité annoncée aura sur eux des conséquences dramatiques, dans un contexte où la liquidation de la SAS FRET SNCF a été annoncée au 1er janvier 2025 et où le transport européen est frappé par un dumping social brutal et croissant.

En plus de sacrifier toute une économie au service du public, ces décisions impactent fortement le travail des seuls opérateurs qui pourraient permettre à l’Union européenne de respecter les objectifs du Green Deal indispensables à la sauvegarde de notre environnement.

Retrouvez le courrier intersyndical adressé aux député.e.s européen.ne.s ce lundi 11 décembre :

L'Unsa à votre service

Actualités Céfu
TPE Retraités
Abo UNSA-Info
Les parutions de l'UNSA Voir-Écouter
Contact Transition écologique
UNSA-Boutique CES
UNSA-Conseils Vos Droits